Dr Hamadoun Touré est le tout-premier à s’être officiellement déclaré candidat à l’élection présidentielle de juillet prochain. C’était lors d’une soirée dinatoire le 30 décembre dernier à l’Hôtel de l’Amitié. Cette annonce de candidature de l’ex-Secrétaire général de l’UIT au nom du mouvement politique Alliance Kayira intervient au moment où un groupe de prétendants au palais de Koulouba étaient en pourparlers pour se trouver un « cheval gagnant ».

Ils sont au moins sept hauts cadres du pays, dont Dr Hamadoun I. Touré,  à avoir entamé des concertations discrètes depuis quelques mois pour désigner parmi eux, la personnalité à même d’être un bon candidat à l’élection présidentielle de juillet prochain. Il s’agit de l’ancien ministre de l’Economie et des finances d’IBK, Mamadou Igor Diarra, dont le livre « C’est possible au Mali » sort ce 4 janvier dans les librairies,l’ancien député Moussa Oumar Diawara dit Bati, actuellement vice-président du CNID et président du mouvement Mali Emergence, de l’ancien Premier ministre et président du parti YELEMA, Moussa Mara, du Dr Cheick Modibo Diarra, l’ancien Premier ministre de la transition et président du parti RpDM, de Jeamille Bittar du parti MC-ATT, Modibo Koné du mouvement Mali Kanu. Tous s’activaient depuis plusieurs semaines à créer une sorte de plateforme politique  pour élire en leur sein un porte-étendard pour briguer le fauteuil présidentiel qu’occupe IBK.

La question alors de savoir pourquoi avant l’aboutissement de ces pourparlers, Dr Hamadoun Touré de l’Alliance Kayira a officialisé sa candidature. N’est-ce pas là la manifestation claire de sa volonté de prendre de court les autres alliés de ce cadre de discussions politiques ?Rien n’est moins sûr.

Il est établi que l’ex »Secrétaire général de l’UIT, non moins ex-Conseiller du président rwandais Paul Kagamé, est décidé à prendre une longueur d’avance sur certains leader du microcosme politique national pour combler un certain retard du fait de son long séjour hors des frontières nationales.

En effet, en proclamant sa candidature le 30 décembre, soit à sept mois de l’échéance électorale, Dr Touré est visiblement pressé de marquer le terrain de ce scrutin présidentiel « de la vérité ». C’est pourquoi il ne fait pas mystère de son engagement à renouveler le leadership du Mali par le fait qu’il est un homme « neuf, propre et politiquement vierge ».

A croire que le porte-drapeau de l’Alliance Kayira veut déférer plusieurs acteurs pour aller à la conquête du palais de Koulouba tout en mettant un accent particulier sur « la tolérance zéro » face à la corruption, qui a gangrené la gouvernance IBK. Ce discours aura-t-il l’écho nécessaire pour ce cheval gagnant de  l’ex-ministre Bocar Moussa Diarra, le président de l’Alliance Kayira ? L’on peut le parier, tant la volonté de Dr Hamadoun Touré porte sur le besoin d’un nouveau leadership au Mali.

Par ailleurs, selon plusieurs observateurs de la scène politique nationale, Dr Hamadoun Touré jouit d’une très bonne santé financière pouvant l’aider à faire face à ce défi électoral. Sauf que l’équation argent seule ne suffira pas pour remporter la prochaine présidentielle. Le cordon de sa bourse juteuse tirée d’un probable appui du président Paul Kagamé peut au moins aider le candidat de l’Alliance Kayira à convaincre ses amis prétendants de se ranger derrière lui. Cet avantage financier peut aussi l’aider tant soit peu à mieux se positionner à l’issue du premier tour du scrutin et parvenir à se donner un statut de faiseur de roi.

Dans tous les cas, la course pour le palais de Koulouba est résolument lancée et les prochaines semaines permettront de se faire une idée claire des compétiteurs, qui voudraient barrer la route à IBK.

 

MaliwebPolitiquecheick modibo diarra,moussa mara
Dr Hamadoun Touré est le tout-premier à s’être officiellement déclaré candidat à l’élection présidentielle de juillet prochain. C’était lors d’une soirée dinatoire le 30 décembre dernier à l’Hôtel de l’Amitié. Cette annonce de candidature de l’ex-Secrétaire général de l’UIT au nom du mouvement politique Alliance Kayira intervient au moment...