L’ambassadeur de l’Inde dans notre pays, Anjani Kumar, a visité, jeudi dernier, les archives photographiques et physiques de l’Essor, en compagnie du directeur général de l’Agence malienne de presse et de publicité (Amap), Bréhima Touré et de ses collaborateurs.

 

Cette visite s’inscrit dans le cadre du processus de numérisation des archives de l’Amap et de la concrétisation d’un partenariat fécond entre la représentation de l’Inde au Mali et l’Amap. Elle annonce le début d’un partenariat entre l’ambassade de l’Inde et l’Amap et participe du raffermissement des liens de coopération entre nous deux pays qui partagent une identité de vie sur certaines questions essentielles.

Le pays du père fondateur de la non-violence, Mohandas Karamchand Gandhi, est un vieux partenaire du Mali. Il y intervient, depuis plusieurs années, dans le domaine de la culture, de la sécurité et dans bien d’autres. Le diplomate indien, journaliste de son état a exprimé sa satisfaction à découvrir les installations de l’Essor et les archives de 1947 à nos jours.
Pour lui, la numérisation et la diffusion des archives constituent un pan important du développement d’une structure.

Il a demandé au premier responsable de l’Amap de lui exprimer ses besoins en termes de mise en valeur des archives. Il expliquera aussi ses motivations pour la restauration des archives photographiques. En Inde, la restauration et la diffusion des archives sont des travaux très importants. Il a également fait savoir que son pays dispose aussi de son quotidien national qui travaille également pour la mise en valeur des archives.

«L’ambassade de l’Inde a déjà soutenu quelques structures comme la Maison africaine de la photographie, notamment en termes d’appui logistique», a indiqué le diplomate. Et d’expliquer que son ambassade met aussi des bourses à la disposition des professionnels et des étudiants. Le directeur de l’Amap a exprimé sa grande satisfaction de recevoir l’ambassadeur indien dans ses locaux pour visiter les archives et s’imprégner du niveau d’avancement du processus de numérisation des anciens clichés.

Il a témoigné de sa reconnaissance à l’ambassadeur pour le soutien exprimé en faveur de la mise en valeur des données historiques de notre pays, avant de présenter sa structure. L’Essor, qui est une entité de l’Amap, existe depuis bien avant l’indépendance et dispose de milliers d’archives sur la vie sociopolitique, économique, culturelle et sportive du Mali.

“Nous avons décidé de numériser nos archives et créer une base de données en vue de les mettre à la disposition du public, notamment les chercheurs, les universitaires et de la nouvelle génération”, a déclaré le DG Bréhima Touré.

Le diplomate indien a visité la section photo, la salle de numérisation ainsi les installation pour la numérisation des archives du journal depuis 1947. à travers les archives, Anjani Kumar, a certainement voyagé dans le temps, en regardant la visite de l’ancien président, Amadou Toumani Touré, en Inde.

Il faut rappeler que l’Amap avait déjà commencé la numérisation de ses archives. Elle demeure la structure qui dispose du plus grand fond photographique sur la vie de la Nation malienne.

Les deux parties ont promis de poursuivre cette coopération pour la mise en valeur les archives de l’Essor.

Amadou SOW

Source : L’ESSOR

MaliwebPolitique
L’ambassadeur de l’Inde dans notre pays, Anjani Kumar, a visité, jeudi dernier, les archives photographiques et physiques de l’Essor, en compagnie du directeur général de l’Agence malienne de presse et de publicité (Amap), Bréhima Touré et de ses collaborateurs.   Cette visite s’inscrit dans le cadre du processus de numérisation des...