L’honorable Mody N’Diaye, député élu à Baraoueli n’est plus. Il est décédé le vendredi 24 mai 2019 à Bamako. En cette douloureuse circonstance, le président de l’Assemblée nationale a présenté au nom de la représentation nationale ses condoléances les plus attristées à la famille durement éprouvée.

Né le 2 novembre 1959 à Baraoueli, l’honorable Mody N’Diaye a fait ses études primaires à Sikasso, Tombouctou. Après le DEF (Diplôme d’étude fondamentale), il fréquentera le lycée de Sévaré ou il obtient son Baccalauréat en Sciences Exactes avec mention « Assez Bien ». Diplômé en 1984 en Sciences Economiques de l’Ecole Nationale d’Administration avec mention « bien » il intégra la fonction publique dans le corps des Inspecteurs des Finances. Apres deux ans au Service National des Jeunes, il fut successivement : Chef Division Matériel à la Direction Administrative et Financière du Ministère de l’Information ; Consultant formateur ; Directeur Administratif et Financier du Ministère des Mines ; Conseiller Technique au Ministère de l’industrie; Président Directeur Général de la SONATAM ; Secrétaire Général au Ministère de l’Industrie et du Commerce pendant 8 ans. Réélu en 2013, l’honorable Mody N’Diaye était à son deuxième mandat au sein de l’hémicycle. Celui qu’on voyait souvent au pupitre, défendre les positions tranchées, commença sa carrière politique à l’Assemblée nationale en tant qu’indépendant. Trois ans plus tard, il rejoigne l’URD (Union pour la République et la démocratie). Patriote, Mody N’Diaye passera d’ailleurs deux ans au SNJ (service national des jeunes)  et en sortira avec un brevet de préparation militaire et une médaille commémorative de campagne. En 2007, il fait son entrée à l’Assemblée Nationale. Depuis 2014, il est le président du groupe parlementaire Vigilance Républicaine et Démocratique (VRD) au sein de l’Assemblée Nationale malienne. Mody N’Diaye a occupé le poste de vice-président de la Commission de Contrôle et Rapporteur Général de la commission des finances, de l’économie, du plan et de la promotion du secteur privé. Courtois, serviable et très ouvert, Mody N’Diaye était un exemple de leader politique qui forçait et imposait le respect, la considération et l’admiration. «Ce vendredi, 24 mai 2019, notre cœur est triste mais notre foi reste inébranlable. Un militant émérite, un dirigeant exemplaire et un homme politique respecté, s’en est allé : l’Honorable Mody N’DIAYE. Ta Famille politique et ta Famille biologique sont en deuil. Barouéli est sous le choc. Ta longue lutte contre le mal qui te rongeait n’a d’égal que ton immense courage. Nous avons été témoin de ta grande foi face au destin. Ma famille et moi, partageons l’immense douleur de son Epouse, compagne infatigable et ses quatre enfants. Notre soutien indéfectible et notre solidarité dans le deuil avec tous ses amis et collègues ainsi qu’avec toutes les populations de son Barouéli natal », a souligné le chef de file de l’opposition malienne, l’honorable Soumaïla Cissé. Avant d’ajouter que l’URD perd un grand militant, un dirigeant respecté, un homme de principes, fidèle et dévoué au parti. En outre, il dira que le Mali perd un grand serviteur de l’Etat. A ses dires, Mody N’DIAYE a servi le Mali à des niveaux très élevés. L’Assemblée Nationale, a-t-il ajouté, résonnera éternellement de tes paroles si justes et si mesurées, de ton louable courage et de ton engagement intransigeant qui font l’admiration de tous, la crédibilité de l’Opposition et la fierté de l’URD. « Le Groupe parlementaire VRD dont tu étais le fier porte-étendard est orphelin et l’opposition malienne en deuil. Ta Voix était attendue par tous, au sein de l’Hémicycle, car tes propos rigoureux, si bien argumentés et sans complaisance, portaient le sceau de la vérité. Nous, ta Famille, émue mais fière, resterons soudés autour de ton idéal, de notre idéal commun : la force du rassemblement ! A chacun(e) d’entre nous tu manqueras, tu demeureras pour nous tous, le modèle, le bon exemple, la référence, la lumière. Au nom de toutes et tous, merci pour ta loyauté, ta disponibilité, ta générosité et ton engagement. L’Histoire retiendra de toi le fils du terroir humble et serviable, le cadre compétent à l’humour rafraîchissant, le Député engagé, rigoureux et éloquent. Tu as accompli ta mission avec honneur et dignité. Qu’Allah, dans sa Très Grande Miséricorde, t’accueille en son Saint Paradis ! Amin », a indiqué Soumaïla Cissé. Feu Mody N’Diaye  a été accompagné à sa dernière demeure, le samedi 25 mai 2019, par les parents, frères, collègues et amis. Dors en paix Honorable !

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain

MaliwebBiographiePolitique
L’honorable Mody N’Diaye, député élu à Baraoueli n’est plus. Il est décédé le vendredi 24 mai 2019 à Bamako. En cette douloureuse circonstance, le président de l’Assemblée nationale a présenté au nom de la représentation nationale ses condoléances les plus attristées à la famille durement éprouvée. Né le 2 novembre...