Après l’échec de la rencontre du 5 juillet, le M5- RFP durcit le ton en appelant à un troisième grand rassemblement le vendredi prochain. Issa Kaou N’Djim prévient, dans une vidéo diffusée par nos confrères de Mali Actu, que les contestataires ne reconnaitront plus IBK comme président si celuici n’accepte pas leur mémorandum.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

MaliwebMalijetPolitique
Après l’échec de la rencontre du 5 juillet, le M5- RFP durcit le ton en appelant à un troisième grand rassemblement le vendredi prochain. Issa Kaou N’Djim prévient, dans une vidéo diffusée par nos confrères de Mali Actu, que les contestataires ne reconnaitront plus IBK comme président si celuici...