C’est la déclaration faite par le porte-parole des bénéficiaires des médailles de reconnaissance de la nation, l’Honorable Kalilou Ouattara, lors de la cérémonie de remise de ces distinctions honorifiques à l’Assemblée nationale. En effet, lors de cette cérémonie, le 15 janvier dernier, Place de la République, le député élu en commune III n’a pas tari d’éloges à l’endroit du président de l’Assemblée nationale, Issaka Sidibé


Tout d’abord, cet élu qui n’a pas sa langue dans sa poche a indiqué : « Ma devise, c’est d’abord de se faire plaisir dans tout ce qu’on fait, d’être sincère et déterminé, et d’avoir l’amour du travail bien fait ». Ensuite, avant de terminer son adresse, Pr Ouattara a tenu à rendre hommage au Président de l’institution parlementaire pour tout le travail abattu depuis son installation au Perchoir. En effet, durant cette mandature, sous le leadership du député élu à Koulikoro, l’Assemblée nationale du Mali a brillé hors des frontières du Mali. Ce qui a valu à notre pays d’abriter l’organisation des travaux de deux grandes rencontres internationales parlementaires, à savoir, l’Union parlementaires des Etats membres de l’OCI (Upci) et l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF). C’est aussi sous le leadership d’Issaka Sidibé que la salle de plénière Modibo Kéita de l’Assemblée nationale du Mali a été entièrement rénovée. Voilà, entre autres, ce qui lui a valu les louages de son collègue : « Je ne saurais terminer mon discours sans rendre hommage au Président de l’Assemblée nationale. Il n’est pas facile de déceler le mérite. Il faut quelqu’un pour le faire et ce n’est pas tout le monde qui sait le faire. Il faut un responsable digne de ce nom et ce responsable, c’est le Président de l’Assemblée nationale. Il est impartial, il est un leader, il est un psychologue, il sait joindre l’utile à l’agréable, il connait les hommes. Je voudrais, souhaiter pour les élections législatives, qu’il soit réélu et qu’il dirige encore cette Assemblée. En ce moment difficile que notre pays vit, il faut des hommes comme Issaka Sidibé. C’est mon grand frère, j’ai 71 ans, il est un peu plus âgé que moi. Peut-être que ma carrière est presque finie, mais j’exhorte les récipiendaires qui sont encore en fonction de se battre pour le Mali. Le Mali est un grand pays, ne laissons pas n’importe qui faire ce qu’il veut de notre pays. C’est ce message que je voudrais adresser à tout le monde », a témoigné Kalilou Ouattara. Avant d’ajouter : « Vous donnez, Monsieur le Président, raison à Édith Boukeu, Journaliste Camerounais, qui disait, je cite : « Un travail bien fait attire l’attention des bienfaiteurs ».
Il faut noter que ces distinctions concernent une quinzaine de personnes. Il s’agit de six députés, sept membres du personnel et deux membres de la sécurité. Une autre lecture donne douze hommes et trois femmes. Cinq d’entre eux seront élevés au grade de Chevalier de l’Ordre national du Mali et les dix autres recevront l’Etoile d’argent du mérite national avec effigie abeille.
Bamey Diallo

La lettre du Peuple

MaliwebPolitique
C’est la déclaration faite par le porte-parole des bénéficiaires des médailles de reconnaissance de la nation, l’Honorable Kalilou Ouattara, lors de la cérémonie de remise de ces distinctions honorifiques à l’Assemblée nationale. En effet, lors de cette cérémonie, le 15 janvier dernier, Place de la République, le député élu...