Après le rapt du Chef de file de l’Opposition, qui a suscité l’indignation de la classe politique nationale et internationale, le Front pour la Sauvegarde de la Démocratie (FSD) hausse le ton contre le gouvernement du président IBK.

 

Selon ce regroupement de partis politiques, dirigé par Soumaïla Cissé, le gouvernement est responsable de cet enlèvement. Il engage aussi l’Etat à ramener le candidat malheureux à la dernière présidentielle et les membres de sa délégation sains et saufs.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

MaliwebPolitique
Après le rapt du Chef de file de l’Opposition, qui a suscité l’indignation de la classe politique nationale et internationale, le Front pour la Sauvegarde de la Démocratie (FSD) hausse le ton contre le gouvernement du président IBK.   Selon ce regroupement de partis politiques, dirigé par Soumaïla Cissé, le gouvernement...