Depuis quelques années, le président de l’APCAM, Bakary Togola mène une campagne perfide de lutte contre certaines entreprises locales. Pourtant, ces sociétés de droit malien créent de la richesse et luttent considérablement contre la pauvreté et le chômage des jeunes.

bakary togola president apcam agriculteur champs verge

Le taux de chômage au Mali grimpe chaque année. Malgré les milliards investis par les autorités dans la promotion de l’emploi, le nombre de chômeurs ne faiblit pas. L’APEJ, l’ANPE, l’API ; sont quelques structures gouvernementales qui mettent tout en œuvre pour promouvoir l’investissement au Mali dans le but de créer de l’emploi pour les Maliens.

Mais, depuis quelques années, le président  de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (APCAM), Bakary Togo, personnalité très influente au Mali surtout dans le milieu rural, mène une campagne médiatique pour anéantir les entreprises de fabrication de cube Maggie. Il profite de tous les tribunes pour décourager les femmes à utiliser les bouillons, arguant qu’ils sont mauvais pour la santé de l’homme.

En marge de la visite de trois jours du président de la République à Sikasso, devant plus d’une dizaine de ministre, des représentants d’institution et un millier d’Agriculteurs, M. Togala a instruit aux femmes l’utilisation des cubes. ‘’Ce n’est pas bon pour la santé. Ça rend l’homme impuissant’’, s’est-t-il défendu.

Ce qu’il ignore : la fabrication de cube Maggie contribue largement au développement du Mali. En plus des milliers d’emploi qu’elle crée, elle participe considérablement au PIB malien. Selon l’économiste, Moussa Touré, chaque année, les entreprises de cube Maggie font gagner à l’Etat malien plus d’un milliard de F CFA. Mieux, elles mettent en valeur les produits locaux comme les fruits, les légumes, etc. « Indirectement, elles font tourner le marché. Il y a une économie derrière ses entreprises. Les femmes qui vendent leurs produits dans nos marchés gagnent beaucoup d’argent’’, ajoute M. Touré.

Toutefois, explique Dr Samba Keita, il y a beaucoup de rumeurs sur les conséquences négatives des cubes Maggie. ‘’C’est des rumeurs je pense. Car dans toutes les entreprises il y a des laboratoires et l’Etat contrôle la qualité de tous les produits. Si conséquences il y en a, la faute incombe aux services nationaux de contrôle et d’hygiène’’, indique Dr Keita. Il a pris l’exemple sur la société Aminata Konaté « Bara Mousso », productrice exclusive de bouillon en poudre au Mali. Selon lui, le promoteur de cette société fait aujourd’hui la fierté de tout le Mali car, en plus de mettre à la disposition des Maliens des produits en qualité et en quantité, il emploie de milliers de jeunes et met en valeur les produits locaux.

‘’Si Bakary Togola critiquent ces sociétés, c’est qu’il doit être fou’’, nous indique un agent de l’Agence pour la promotion de l’investissement (API). Il estime qu’il est inacceptable que M. Togola se prononce publiquement sur des sujets qu’il ne maitrise pas. ‘’Au moment ou les autorités font tous pour promouvoir l’investissement au Mali à travers le forum invest in Mali, M. Togola décourage d’autres à investir. Il faut qu’il arrête’’, dit notre interlocuteur qui a préféré garder l’anonymat.

La Rédaction

 

MaliwebMaliweb Malijet MaliactuPolitiqueSociété
Depuis quelques années, le président de l’APCAM, Bakary Togola mène une campagne perfide de lutte contre certaines entreprises locales. Pourtant, ces sociétés de droit malien créent de la richesse et luttent considérablement contre la pauvreté et le chômage des jeunes. Le taux de chômage au Mali grimpe chaque année. Malgré...