C’était au cours d’une journée d’échanges organisée par le Groupe de Suivi Budgétaire dans le cadre de la mise en œuvre des activités de la feuille de route de la transition au Mali le Lundi 26 Août 2013 à l’hôtel Massaley. On notait la présence de M. Robert Diarra Directeur National du Budget, M. Boubacar Ben Bouyé Haidara Directeur National du Trésor Public, M. Boubacar K. Coulibaly Directeur du Service de l’Administration des Biens de l’Etat.abdel karim konate ministre finances gouvernement diango cissoko

Concernant le projet d’installation d’une fibre pour la communication de l’armée malienne, le Ministre dira qu’il est encore au stade d’examen au niveau des services techniques concernés. Aucune décision n’a été prise pour la réalisation de ce projet.

 

S’agissant de la vente de certains immeubles de l’Etat, Abdoul Karim Konaté  affirme que leur vente n’a jamais  été envisagée par le Gouvernement. Il s’est agi tout simplement de faire l’Etat des lieux  et de réfléchir à l’utilisation éventuelle desdits immeubles  dont la situation géographique ne permet plus de les destiner à abriter des services publics.

 

De l’achat de véhicule pour le compte de la Primature  et de la Commission Dialogue et réconciliation,  le Ministre dira qu’un marché a été conclu par entente directe  en Mai 2013 avec CFAO Motors pour l’acquisition de véhicules pour les services de la Présidence, de la Primature et de la commission Dialogue et Réconciliation. L’entente directe se justifiait par l’urgence liée à la destruction quasi-totale du Parc automobile de la Présidence  de la République et de la Primature lors des évènements du 22 Mars 2012.

 

Abordant la question liée à l’achat de 500 véhicules pour les commerçants, une suite défavorable a été réservée à cette requête du secteur privé par le gouvernement qui ne saurait envisager l’achat de camions destinés aux transporteurs privés conformément à sa politique de désengagement de certaines activités.

 

Par rapport à la question sur les travaux de rénovation du Palais Présidentiel, le coût  de réhabilitation a été évalué et une requête de financement  sous forme de don  a été adressée aux autorités chinoises à travers le Ministère des Affaires Etrangères et  de la Coopération Internationale. D’ailleurs une réponse négative a été réservée  à ce dossier.

 

S’agissant des dépenses extrabudgétaires  réalisées pendant la période de transition, depuis les évènements du  22 Mar, elles se font  dans le cadre des inscriptions budgétaires et, de cette date à maintenant, il n’y a pas eu de dépenses extra-budgétaires.

 

Enfin le Ministre des Finances indiquera que tous les mandats de paiement au titre de l’année 2012 ont été payés conformément à l’objectif de relance économique de la  feuille de route du Gouvernement  de transition.

T.C

Source: Maliba Info