L’équipe de vérification du BVG a constaté que le ministère de la Culture n’avait pas remboursé les frais d’hôtel des artistes maliens, invités au 32e sommet de l’Union Africaine (UA) à Addis-Abeba (Ethiopie) par le président Ibrahim Boubacar Kéita. En effet, lors de ce Sommet, l’ambassade a préfinancé (à la demande du ministre de la Culture en personne) les frais d’hôtel des artistes musiciens maliens et de leurs troupes ayant pris part à l’animation de la soirée gala de musique panafricaine organisée le 09 février 2019 à Addis-Abeba.

 

Malgré la Lettre n°00153/AM-ADD/DC/2019 du 18 février 2019 de demande de remboursement de l’ambassadeur et la délégation de mandat N°291 suivant lettre du ministre de l’Economie et des Finances pour la prise en charge desdites dépenses, le ministère de la Culture n’a toujours pas remboursé le montant de la somme préfinancée s’élevant à 5 521 267 F Cfa.

Il faut noter que l’ambassadeur du Mali à Addis-Abeba peut recevoir des délégations de signature des ministres maliens à l’intérieur de son Etat d’accréditation. Il est aussi associé à la préparation et au déroulement des travaux de négociation de tout accord ou convention dont il est chargé de suivre l’application à Addis-Abeba. Pour la réalisation des missions de l’ambassade, l’Etat alloue des ressources financières dont l’ambassadeur est l’ordonnateur.

Naby

LE COMBAT

MaliwebCorruptionPolitique
L’équipe de vérification du BVG a constaté que le ministère de la Culture n’avait pas remboursé les frais d’hôtel des artistes maliens, invités au 32e sommet de l’Union Africaine (UA) à Addis-Abeba (Ethiopie) par le président Ibrahim Boubacar Kéita. En effet, lors de ce Sommet, l’ambassade a préfinancé (à...