Le contentieux né de la clé de répartition des sièges au Conseil national de transition (CNT) et du mode de désignation des personnes devant y siéger était au centre de la rencontre qui a eu lieu, hier jeudi, entre le ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, Lt-colonel Abdoulaye Maïga entouré de deux de ses homologues et les leaders politiques des anciennes majorité et opposition.

 

D’une seule voix, ils ont exigé l’annulation des deux décrets pris par le président Bah N’Daw à ce sujet, faisant bloc ainsi autour de cette revendication centrale du M5-RFP.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant

MaliwebPolitique
Le contentieux né de la clé de répartition des sièges au Conseil national de transition (CNT) et du mode de désignation des personnes devant y siéger était au centre de la rencontre qui a eu lieu, hier jeudi, entre le ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, Lt-colonel...