Pour la quatrième fois depuis sa nomination en février 2016, Jean Marc Ayrault, le ministre français des Affaires étrangères se rendra au Mali. Une visite programmée ce vendredi et lors de laquelle il sera accompagné de son homologue allemand Sigmar Gabriel.

 ibrahim boubacar keita president malien ibk chef etat jean marc ayrault Frank Walter Steinmeier ministre affaire etrangere developpement internationale francais allemand

Avec les autorités maliennes, les deux hommes aborderont le dossier problématique du terrorisme dans le Sahel. Une situation pour laquelle la France a déployé depuis 2012 un contingent rassemblé sous l’intitulé de la force Barkhane.

Autre sujet que devrait évoquer le chef de la diplomatie française, la mise en application de l’Accord d’Alger pour la réunification du nord du Mali, un important préalable pour la stabilité et le développement dans cette vaste partie du pays. Mais également, les premières conclusions de la Conférence d’entente nationale tenue jusqu‘à dimanche au Mali.

Mais avant ce périple malien, c’est d’abord en Mauritanie que Jean Marc Ayrault se rendra, cette fois sans son homologue allemand. Là aussi, il sera question de coopération sécuritaire avec la Mauritanie, considérée comme “un partenaire très fiable dans la lutte contre le terrorisme” par l‘Élysée. L‘épineux dossier des droits de l’homme dans ce pays ne sera pas esquissé. Sauf qu’il sera débattu avec les organisations de la société civile.

MaliwebPolitique
Pour la quatrième fois depuis sa nomination en février 2016, Jean Marc Ayrault, le ministre français des Affaires étrangères se rendra au Mali. Une visite programmée ce vendredi et lors de laquelle il sera accompagné de son homologue allemand Sigmar Gabriel.   Avec les autorités maliennes, les deux hommes aborderont le...