La salle de conférence du ministère de la Solidarité et de l’action humanitaire a abrité, hier jeudi 19 septembre, la 1ère session ordinaire du conseil d’orientation de la Fondation pour la solidarité. La cérémonie d’ouverture a enregistré la présence de plusieurs ministres notamment ceux de la Sécurité, de la Défense et des anciens combattants, de l’Économie et des finances.

 

a création de la Fondation pour la Solidarité, selon le Ministre Hamadoun Konaté, traduit la volonté manifeste de son Excellence le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta de mettre en place un outil de gestion de la politique sociale en faveur des  forces armées et de sécurité. Selon lui, la Fondation pour la Solidarité permettra au chef de l’Etat, qui est de surcroit le Chef suprême des armées, de disposer d’un instrument flexible pour manifester instantanément la solidarité agissante et la reconnaissance éternelle de la nation aux forces armées combattantes. Elle renforce davantage le dispositif de solidarité en place pour le soutien et l’accompagnement des forces de défense et de sécurité.

La mission de la Fondation pour la solidarité est de contribuer à la mise en œuvre de la politique sociale en faveur  des forces armées et de sécurité, de leurs familles et de leurs ayants droit dans les domaines de l’éducation, de la santé, du logement, de la reconversion et de tout autre secteur jugé nécessaire.

Revenant sur ces objectifs, le Ministre Hamadoun Konaté, a précisé que la Fondation pour la Solidarité contribue au réarmement moral de la troupe, à manifester la reconnaissance de la Nation pour le sacrifice consenti, à améliorer la couverture et la protection sociales, à apporter dans la limite du possible des appuis spécifiques, personnalisés aux éléments des forces armées et de sécurité ainsi qu’à leurs ayants droit, à faciliter la reconversion et la réinsertion socio-professionnelle des militaires reformés, à mettre en place des mécanismes et des mesures pérennes de lutte contre la précarité et l’oubli et à participer à la mise en œuvre de la politique relative aux logements sociaux en faveur  des forces armées et de sécurité et leurs ayants droit.

La tenue de la présente session ordinaire est un symbole fort, a poursuivi le Ministre Hamadoun Konaté, consacrant le lancement officiel des activités de la Fondation pour la Solidarité.  » La Fondation pour la Solidarité participe de la dynamique du renforcement moral des éléments des forces armées et de sécurité. Elle permet, entre autres, l’apport, dans la mesure du possible, des appuis spécifiques personnalisés aux éléments des Forces Armées et de Sécurité ainsi qu’à leurs ayants droit, la réalisation d’un travail de mémoire et de reconnaissance du sacrifice consenti pour la patrie, le travail de conseil, de plaidoyer et de témoignage, la mobilisation des fonds nécessaires à la réalisation de sa mission. 

Vous mesurez donc l’ampleur des enjeux et défis auxquels votre Structure devra faire face pour renforcer le réarmement moral des éléments des forces armées et de sécurité dans leur combat au quotidien pour la sécurisation des personnes et de leurs biens, conformément aux nobles ambitions du Gouvernement. Je ne doute point de votre engagement à relever ces défis » a ajouté le Ministre de la solidarité.

Ramata S KEITA

Source: l’Indépendant

MaliwebPolitiquesolidarite
La salle de conférence du ministère de la Solidarité et de l’action humanitaire a abrité, hier jeudi 19 septembre, la 1ère session ordinaire du conseil d’orientation de la Fondation pour la solidarité. La cérémonie d’ouverture a enregistré la présence de plusieurs ministres notamment ceux de la Sécurité, de la...