La structure dirigeante du parti Rassemblement pour le Mali (RAMA) était face à la presse le samedi 5 octobre 2019 à la Maison de la Presse. L’objectif de ce point de presse était d’annoncer l’existence du RAMA ainsi que les biens fondés de  sa création. Ledit point de presse était animé par le président du RAMA Nouhoum Dembélé, le parrain Paul Ismaël Boro et le secrétaire général Ibrahim Coulibaly   

Né de la pensée des hommes et des femmes qui envisagent d’apporter leur  pierre à l’édifice, le Rassemblement pour le Mali (RAMA) plonge ses racines dans la tradition africaine et de la démocratie malienne. Le parrain Paul Ismaël Boro  de ce tout nouveau parti a évoqué les raisons de la création du parti  RAMA. Pour lui,   les acquis de la démocratie ont été foulés aux pieds par le  mauvais comportement  de ceux -là  qui, à tous les niveaux de la gouvernance du pays, ont utilisé l’Etat et ses institutions à d’autres fins. « Malgré son courage et son désir de retrouver à nouveau la paix sociale et le bien être minimum, le peuple digne et fier du Mali constate avec amertume que le bateau Mali n’arrive toujours pas à faire cap sur les aspirations profondes» Selon  ses dires, le parti RAMA est créé le 2 septembre 2019 pour répondre au cri de détresse des Maliens. Il ajoute que le «  le RAMA se présente comme un parti de « rupture » avec toutes les mauvaises pratiques politique qui ont conduit le pays au chaos que nous vivons aujourd’hui. La transhumance politique, la fraude électorale, l’achat des consciences, la frilosité des organes en charge des élections, la clochardisation de la politique sont entre autres  pratiques avec lesquelles le RAMA prendra toutes ses distances et les combattra de toutes ses forces »

L’occasion était opportune pour le Paul Ismaël Boro d’évoquer les défis de l’heure.  Parmi ses défis il a cité entre autres une école au rabais, la santé aux enchères, la mauvaise distribution de la justice, le chômage des jeunes, l’insécurité grandissante. Pour lui, « le régime  actuel a atteint son seuil d’incompétence » d’où son appel aux Maliens  à se joindre à eux. M. Boro a saisi cette occasion pour exprimer à l’assistance que le RAMA rejoint le rang de l’opposition. Ce choix a été salué par le président de MPR ChoguelKokalaMaiga qui a représenté le chef de file de l’opposition. Selon lui, tous les nouveaux partis politiques cherchent la subsistance auprès de la majorité. Le choix de l’opposition prouve à suffisance que les hommes de ce parti expriment le désir du changement.

Bissidi Simpara

Source: La Sirène

 

MaliwebMaliweb Malijet MaliactuPolitique
La structure dirigeante du parti Rassemblement pour le Mali (RAMA) était face à la presse le samedi 5 octobre 2019 à la Maison de la Presse. L’objectif de ce point de presse était d’annoncer l’existence du RAMA ainsi que les biens fondés de  sa création. Ledit point de presse...