Après le Ghana où il a rencontré le Président en exercice de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), M. Nana Addo Akufo, le président de la Commission de l’Union Africaine, M. Moussa Faki Mahamat  était à Bamako, hier mardi 25 janvier 2022  où il a rencontré le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga,  le ministre des Affaires Etrangères, M. Abdoulaye Diop, les diplomates, les représentants des partenaires à Bamako, le Président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta.

 

Des sources révèlent que « désormais l’Union Africaine (UA) occupera une place de choix dans la crise malienne en vue de trouver les voies et moyens nécessaires pour un retour rapide à l’ordre constitutionnel ». 

Le président de la Commission de l’Union Africaine, M. Moussa Faki Mahamat a précisé qu’il n’est pas venu au Mali  pour donner des leçons, moins encore des injonctions : « Nous sommes venus comprendre. J’étais hier à Accra pour rencontrer le Président du Ghana qui est le Président en exercice de la CEDEAO. L’UA a pris part pratiquement à tous les sommets de la CEDEAO sur la question malienne. J’ai constaté dans nos échanges, une volonté des bonnes dispositions pour discuter, pour trouver une issue à ce problème. Je suis venu réitérer la disponibilité de l’UA à accompagner le Mali. De concert avec la CEDEAO, d’abord avec le peuple malien », a fait comprendre le président de la Commission de l’Union Africaine.

Au Premier ministre, Chef du Gouvernement, Dr Choguel Kokalla Maïga, M. Moussa Faki Mahamat a précisé ce qui (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU MERCREDI 26 JANVIER 2022

TOUGOUNA A. TRAORE

Source : NOUVEL HORIZON

MaliwebPolitique
Après le Ghana où il a rencontré le Président en exercice de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), M. Nana Addo Akufo, le président de la Commission de l’Union Africaine, M. Moussa Faki Mahamat  était à Bamako, hier mardi 25 janvier 2022  où il a...