Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a poursuivi hier sa visite officielle de trois jours au Qatar. Après une journée de mercredi surtout marquée par ses entretiens et son déjeuner avec l’Emir Cheikh Tamim Bin Hamad Al Thani, le chef de l’Etat a visité hier le ministère de Défense où un déjeuner a été également organisé en son honneur. Dans un entretien à la presse nationale, Ibrahim Boubacar Keïta a apprécié  la visite qui a été utile à tous points de vue. Le chef de l’Etat a d’abord expliqué que ses discussions avec l’Emir avaient débuté à New York en fin septembre, à la faveur de l’Assemblée générale annuelle des Nations Unies. « Nous les avons continuées ici. Pour cette deuxième rencontre, vous avez vu avec quelle chaleur nous avons été accueillis… Tout cela montre le degré de considération dont nous bénéficions ici », a souligné le président Keïta.

 

iBRAHIM BOUBACAR KEITA IBK Qatar cheikk taminm bin hamad

L’une des premières marques de cette considération est la rapidité avec laquelle l’Emir Cheikh Tamim bin Hamad Al Thani l’a reçu au palais mercredi. Selon des sources diplomatiques, il est rare que le souverain qatari reçoive ses hôtes chefs d’Etat le jour même de leur arrivée. Or, mercredi, à peine le président de la République avait-il posé ses valises à l’hôtel Saint Régis de Doha où il a pris ses quartiers, qu’il était attendu au Emiri Palace, le palais du souverain. Après un premier entretien en tête-à-tête suivi d’un déjeuner élargi, les deux personnalités se retrouveront pour un entretien particulier. Une disponibilité rare pour ne pas être saluée.

Par ailleurs, les ministres et les opérateurs économiques qui accompagnent le chef de l’Etat dans son voyage ont eu des contacts prometteurs avec leurs interlocuteurs du Qatar. « Il y a eu plusieurs discussions sur les projets sectoriels. Elles vont s’approfondir. Le Qatar veut des choses concrètes, des projets bien ficelés. Chose qui n’est plus tellement dans nos habitudes. J’attends que ce que nous avons engagé soit suivi d’effet. Pas question de dormir une fois de retour à Bamako. Il faut que des projets bien ficelés soient rapidement présentés à la partie qatarie. Ils ne demandent que cela. Moi-même je vais suivre ces affaires. C’est vous dire que nous ne sommes pas là pour faire du tourisme. Nous nous battons pour le Mali. Le voyage était attendu, il a été utile et pourrait connaître d’autres développements», a indiqué Ibrahim Boubacar Keïta, relevant que du côté qatari, il y a de la bonne volonté et la volonté de prendre en compte nos besoins dans beaucoup de domaines. Cette disponibilité a été affirmée et réaffirmée par les interlocuteurs qataris, a-t-il confirmé.

Le président de la République achève aujourd’hui sa visite et devrait regagner Bamako en début de soirée.

Envoyé spécial

S. TOGOLA

MALIACTUPolitique
Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, a poursuivi hier sa visite officielle de trois jours au Qatar. Après une journée de mercredi surtout marquée par ses entretiens et son déjeuner avec l’Emir Cheikh Tamim Bin Hamad Al Thani, le chef de l’Etat a visité hier le ministère...