A la surprise générale, la liste d’un mini Gouvernement de six ministres a été rendue publique hier, lundi 27 juillet 2020, par la secrétaire générale de la Présidence, Mme Kamissa Camara, à travers les antennes de l’ORTM. C’est le jeudi 11 Juin 2020, que le Président IBK a renouvelé sa confiance au Premier ministre, Dr Boubou Cissé venu lui remettre sa démission ainsi que celle de son gouvernement.

Lors d’une de ses adresses à la nation, le Chef de l’Etat avait fait savoir qu’une nouvelle équipe gouvernementale sera bientôt composée selon les critères de taille et de qualifications telles recommandées par le Dialogue National Inclusif tenu en Décembre dernier. Selon lui, cette équipe sera mise au service du Mali et n’aura aucun droit à l’erreur. Il avait promis qu’elle ne saurait être un simple changement de gouvernement. Elle sera un gouvernement de changement, exclusivement porté sur des résultats définis au préalable et mesurables. La nouvelle équipe gouvernementale s’attaquera, entre autres, sous le leadership du Premier ministre, à la mise en œuvre urgente des résultats du Dialogue National Inclusif qui a mis en avant toutes les priorités du peuple malien. Celles-ci sont d’ordre sécuritaire, social, politique et de gouvernance.

Suite aux différentes manifestations de contestation du Mouvement du 5 Juin- Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) ce gouvernement n’a pas pu voir le jour. Les différentes missions de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont toutes insisté sur la mise en place d’un gouvernement d’union nationale. Puisque depuis le 11 Juin 2020, le pays était sans Gouvernement, finalement il a été décidé de mettre en place un Gouvernement restreint de six membres pour gérer les affaires courantes et négocier avec les contestataires. En principe c’est ce processus qui finira par la mise en place d’un Gouvernement d’union nationale.

Ce mini gouvernement mis en place se présente comme suit: ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Général  Ibrahim Dahirou Dembélé ;  ministre de la Justice, Garde des Sceaux,  Me Kassoum Tapo ;  ministre de l’Administration Territoriale, M. Boubacar Alpha Bah ;  ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, M. Tiébilé Dramé ; ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Général  Bemba Moussa Keïta ; ministre de l’Economie et des Finances, M. Abdoulaye Daffé.

A comparer ce « mini gouvernement » avec le précèdent, on se rend compte que peu de ministres ont changé. En effet, sur les six ministères seul la moitié se voit refaire du sang neuf. En effet, au Ministère de l’Economie et des Finances, Abdoulaye DAFFE, ancien PDG de la BDM SA durant 21 ans était pressenti il y a de cela plusieurs jours déjà sur recommandations du Cherif de Nioro. Au ministère de la sécurité et de la protection civile on retrouve le General M’Bemba Keita, ancien chef d’état-major des armées ; et enfin au ministère de la justice garde des sceaux Me Kassoum Tapo, qui fut ministre des droits de l’homme et de la réforme de l’Etat en 2017. Les trois autres ministères se sont vus conserver leurs ministres respectifs du précédent gouvernement.

Tougouna A. TRAORE

NOUVEL HORIZON

MaliwebMaliweb Malijet MaliactuPolitique
A la surprise générale, la liste d’un mini Gouvernement de six ministres a été rendue publique hier, lundi 27 juillet 2020, par la secrétaire générale de la Présidence, Mme Kamissa Camara, à travers les antennes de l’ORTM. C’est le jeudi 11 Juin 2020, que le Président IBK a renouvelé...