Le président de la commission nationale électorale indépendante Amadou Ba a lancé ce mercredi 19 février, les travaux de l’audit du fichier électoral pour les élections législatives prévues pour mars-avril 2020.

L’objectif principal recherché par un audit est le renforcement de la confiance des acteurs politiques, des citoyens dans le fichier électoral. Ils sont au nombre de 11 experts maliens appuyés par 3 experts internationaux à être responsabiliser pour les travaux de l’audit du fichier électoral. Ils vont s’assurer qu’il n’y a pas d’électeur fictifs, pas d’électeurs mineurs illégaux, que tous les électeurs sont affectés dans un bureau de vote, que tous les bureaux de vote contiennent des électeurs et qu’il n’y a pas également de bureau de vote fictifs.
Dans son discours d’ouverture, le président de la CENI a souligné qu’il sait compter sur le professionnalisme et la disponibilité de la délégation générale aux élections pour faciliter la réalisation de cet exercice qui reste un maillon essentiel du processus devant aboutir à l’élection des députés à l’assemblée nationale.
Le directeur général de la délégation générale aux élections, le Général Siaka Sangaré, a procédé à la présentation du fichier électoral. Pour le Gal Sangaré, la force du fichier électoral 2020 est la garantie de l’unicité de chaque électeur dans le fichier électoral afin d’assurer la mise en œuvre du principe « un électeur, une voix ».
Il a indiqué que l’identification de l’électeur est sûre dans le bureau de vote au moyen de la carte d’électeur comportant sa photo et son numéro NINA et l’authentification des électeurs au moyen des listes d’émergement comportant la photo en couleur de grande taille et de qualité améliorée. Aux auditeurs, le directeur du DGE a fait savoir qu’il est important qu’ils consacrent leurs efforts sur la qualité des donnés du fichier électoral. À noter qu’une communication relation entre RAVEC et la fichier électoral a été également faite à l’assistance.

Bintou Diarra

Mali24

MaliwebPolitique
Le président de la commission nationale électorale indépendante Amadou Ba a lancé ce mercredi 19 février, les travaux de l’audit du fichier électoral pour les élections législatives prévues pour mars-avril 2020. L’objectif principal recherché par un audit est le renforcement de la confiance des acteurs politiques, des citoyens dans le...