L’absence  du président de l’URD, Soumaïla Cissé, dans son bureau de vote, le dimanche dernier, n’aurait pas  impacté sur sa réélection dans la circonscription électorale de Nianfunké.  Les premières tendances, selon la cellule de crise mise en place par l’URD, lui   donnent largement  en tête avec 80% de suffrages exprimés à Nianfunké ville.

 

Comme lors les législatives de 2013,  l’honorable Soumaïla Cissé et son colistier sont en phase de se faire réélire dès le premier tour au scrutin des législatives du dimanche dernier.  Les premières tendances,  confirmées par un  membre de la cellule de crise de l’URD, sont en faveur de la liste propre du parti de la poignée des mains.  Il soutient que   la compilation  des procès verbaux des autres communes du cercle de Nianfunké en cours pourra confirmée la victoire du chef de file de l’opposition. Si ce large avance venait à se confirmer, Soumaïla Cissé et son colistier seront élu pour un second mandat de cinq ans à l’Assemblée nationale du Mali.

Le Président de l’URD, victime d’un rapt des hommes armés, en mi-semaine dernière,  serait détenu  par  Amadou  Kouffa.  Son enlèvement a été opéré par ses ravisseurs entre les villages de Saraféré  et Koumaïra  alors qu’il était en compagne aux élections législatives dans sa circonscription électorale de Nianfunké.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

MaliwebPolitique
L’absence  du président de l’URD, Soumaïla Cissé, dans son bureau de vote, le dimanche dernier, n’aurait pas  impacté sur sa réélection dans la circonscription électorale de Nianfunké.  Les premières tendances, selon la cellule de crise mise en place par l’URD, lui   donnent largement  en tête avec 80% de suffrages...