A trois mois des législatives, le RPM est sur le point de perdre son fief le plus important de la région de Koulikoro.

La CODEM vient de faire le plein de militants à Dioïla, aux dépens du RPM, le parti au pouvoir. C’était, il y a trois semaines, à la faveur d’une tournée de son bureau politique à Dioïla.
Selon les témoins sur place, plusieurs militants du RPM ont viré à la CODEM. Au grand dam de la section locale du RPM.
« Nous avons adhéré à la CODEM, parce que c’est un parti politique jeune et dynamique. Un parti politique en phase avec nos convictions et notre idéal politique », précise le porte-parole des adhérents.
A en croire nos sources, le « parti de la quenouille » serait bien parti pour remporter les législatives à venir. Considéré comme le fief incontesté de l’honorable Mamadou Diarassouba, Dioïla risque, pour la première fois de son histoire, de tomber dans l’escarcelle de la CODEM.
Une mauvaise nouvelle pour le RPM, à trois mois seulement des législatives.
Oumar Babi 

Source: Canard Déchainé

MaliwebmaliwebPolitique
A trois mois des législatives, le RPM est sur le point de perdre son fief le plus important de la région de Koulikoro. La CODEM vient de faire le plein de militants à Dioïla, aux dépens du RPM, le parti au pouvoir. C’était, il y a trois semaines, à la...