Législatives au Mali: le RPM largement en tête

18/12/2013 07:26

Les résultats provisoires du second tour des élections législatives au Mali ont été publiés ce mardi soir par le ministère de l’Administration territoriale. Aucun parti politique seul n’enlève la majorité absolue. Mais en revanche, le Rassemblement pour le Mali (RPM, formation du président malien), arrive en tête avec près de 60 sièges. Ces résultats, pour être définitifs, doivent être confirmés par la Cour constitutionnelle.

 financement présidentielle ibrahim boubacar keita ibk accuse congo mali rpm

Aucun parti à lui seul n’obtient la majorité absolue des 147 sièges de députés. Mais le RPM, le Rassemblement pour le Mali, formation politique du président Ibrahim Boubacar Keïta, caracole largement en tête et devient la première force parlementaire avec près de 60 sièges.

 

 

Et si les alliés du RPM – tels que l’Alliance pour la démocratie au Mali (Adéma), la CDS de Blaise Sangaré, l’Alliance pour la solidarité au Mali (ASMA), formation du ministre de la Défense Soumeylou Boubé Maïga, et le Mouvement patriotique pour le renouveau (MPR) – confirment leur appartenance à la mouvance présidentielle, c’est même une nette majorité d’au moins 115 sièges qui se dégage pour soutenir le programme d’action d’Ibrahim Boubacar Keïta.

 

 

Au moins deux formations politiques pourraient se retrouver sur les bancs de la future opposition malienne à l’Assemblée nationale : l’Union pour la République et la démocratie (URD), de Soumaïla Cissé, avec au moins 17 sièges, et le Parti pour la renaissance nationale (Paréna) de l’ancien ministre Tiébilé Dramé qui obtient trois sièges de députés.

 

 

Sur le plan national, le taux de participation est de 37,2 %, mais il est plus bas dans la capitale malienne. Dans la commune 6, il n’a même été que de 15,56 %.

 

Par RFI

 

SOURCE: Autre Presse

Comments are closed

Other News

  • Nord-Mali

    Accord d’Alger, un mois pour convaincre

    Le projet d’accord de paix au Mali n’a pas été validé par une partie des mouvements armés du nord du pays. La Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) a en effet demandé un temps de réflexion avant de faire connaître sa position. De son côté, le gouvernement de Bamako et des mouvements pro-Mali ont paraphé le texte préparé par la médiation. La cérémonie de signature est prévue d’ici la fin du mois à Bamako, des semaines qui vont être déterminantes. […]

    Read more →
  • Politique

    Association citoyenne pour le soutien à ATT : Plaidoyer pour le grand retour du soldat de la paix au Mali

    Pour l’unité nationale et le retour de l’ex-président ATT, l’Association Citoyenne pour le Soutien à ATT (ACS-ATT) a tenu une conférence de presse ce Samedi 28 février à la maison de la presse. Afin de plaidoyer pour le grand retour d’ATT dans son pays natal.   Accusé à tort ou à raison d’avoir vendu ou trahi le Mali, ATT vit depuis sa démission au Sénégal. Certainement, nostalgiques de l’homme du 26 mars, ses proches, amis, collaborateurs et sympathisants regroupés au […]

    Read more →
  • Nord-Mali

    Comment le projet d’accord de paix est-il perçu sur le terrain?

    Ce n’est pas encore la paix dans le nord du Mali, mais c’est une nouvelle étape. Dimanche, le gouvernement malien et les groupes armés favorables à Bamako ont accepté de parapher le texte d’accord proposé par la médiation. La Coordination des mouvements de l’Azawad, qui regroupe plusieurs mouvements armés, demandent néanmoins un délai supplémentaire pour consulter sa base. La nouvelle étape qui s’engage partage les populations. Devant des membres de la classe politique et des représentants de la société civile, […]

    Read more →
  • contribution

    La tribune du lundi : Enseignement supérieur du Mali : Gestion inégale !

    L’enseignement supérieur représente le sommet de l’intelligentsia d’un pays. Au Mali, bien que l’enseignement supérieur soit, toujours, dirigé par un Enseignant du supérieur (excepté Me Mountaga TALL), nous observons une gestion chaotique à l’image de celle du pays. Les mêmes problèmes persistent chaque année et il n’y a aucune vision futuriste pour l’amélioration du système universitaire afin de rehausser les conditions de travail des Enseignants, le niveau d’études des étudiants, le cadre sécuritaire de l’espace universitaire, l’état des infrastructures, etc. […]

    Read more →
  • contribution

    Décès de Gogo Molobaly : Mes Condoléances à Moi-Même

    Gogo Molobaly est décédée ce samedi 21Février 2015. Elle incarnait un des derniers baobabs de sa génération, tombé. Gogo, c’est d’abord la mère de notre grand-frère ATT, mais aussi la mère et la grand-mère de toutes les générations à Mopti, à partir justement de celle de ATT.   Il est la mère de  Vieux Toumani Touré, dit Lopez et de ses amis, qui sont nos aînés, ensuite la mère de Mariam Souka dite Tepaz, qui est de la même génération […]

    Read more →
  • Nord-Mali

    Fin du dialogue inter-maliens inclusif d’Alger : Le Gouvernement a paraphé un accord de paix avec certains groupes armés, hier

    Les Mnla-Hcua-Maa se sont abstenus de signer. Ils ont demandé “un délai raisonnable” pour consulter leurs bases   Le Gouvernement Modibo Kéïta a signé hier dimanche à Alger avec une partie des groupes armés du nord du pays un « accord de paix et de réconciliation » pour mettre fin aux violences. Il s’agit notamment du Mouvement Arabe de l’Azawad-dissident (Maa-dissident), de la Coordination pour le Peuple de l’Azawad (Cpa) et de la Coordination des Mouvements et Fronts Patriotiques de Résistance (Cm-Fpr). […]

    Read more →
  • Nord-Mali

    « Les négociations sont terminées » à Alger

    Un accord de paix a été paraphé, hier. Le Mnla-Hcua-Maa ont demandé “un délai raisonnable” avant de s’engager. L’”appellation Azawad” est reconnue   Hier dimanche à l’hôtel Aurassi d’Alger, s’est déroulée la « cérémonie de paraphe de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali », sous les auspices de l’Algérie. Ledit texte devrait encore être signé à Bamako par les acteurs du conflit, à une date qui n’a pas été fixée. Fruit d’une négociation longue et intense, le document proposé […]

    Read more →
  • Politique

    Ce sont ses ressortissants qui l’affirment: «Dans le contexte actuel, il est impossible de tenir les communales dans le cercle de Goundam»

    C’est la révélation du Président du Conseil de cercle de Goundam, Talfi Ag Hama, lors de la conférence de presse organisée par l’Association pour le développement du cercle de Goundam (ADCG). Elle était animée par le Président de l’ADCG, l’Honorable Oumar Sididié Traoré, avec ses côtés le Président du Conseil de cercle de Goundam, le Secrétaire général de l’ADCG, Abdou Diop et le chef de la tribu des Kel Ansar, Nasser Ag Mohamed El Ansar.   A cause de l’insécurité […]

    Read more →
facebook top comment likes boost