Législatives au Mali: le RPM largement en tête

18/12/2013 07:26

Les résultats provisoires du second tour des élections législatives au Mali ont été publiés ce mardi soir par le ministère de l’Administration territoriale. Aucun parti politique seul n’enlève la majorité absolue. Mais en revanche, le Rassemblement pour le Mali (RPM, formation du président malien), arrive en tête avec près de 60 sièges. Ces résultats, pour être définitifs, doivent être confirmés par la Cour constitutionnelle.

 financement présidentielle ibrahim boubacar keita ibk accuse congo mali rpm

Aucun parti à lui seul n’obtient la majorité absolue des 147 sièges de députés. Mais le RPM, le Rassemblement pour le Mali, formation politique du président Ibrahim Boubacar Keïta, caracole largement en tête et devient la première force parlementaire avec près de 60 sièges.

 

 

Et si les alliés du RPM – tels que l’Alliance pour la démocratie au Mali (Adéma), la CDS de Blaise Sangaré, l’Alliance pour la solidarité au Mali (ASMA), formation du ministre de la Défense Soumeylou Boubé Maïga, et le Mouvement patriotique pour le renouveau (MPR) – confirment leur appartenance à la mouvance présidentielle, c’est même une nette majorité d’au moins 115 sièges qui se dégage pour soutenir le programme d’action d’Ibrahim Boubacar Keïta.

 

 

Au moins deux formations politiques pourraient se retrouver sur les bancs de la future opposition malienne à l’Assemblée nationale : l’Union pour la République et la démocratie (URD), de Soumaïla Cissé, avec au moins 17 sièges, et le Parti pour la renaissance nationale (Paréna) de l’ancien ministre Tiébilé Dramé qui obtient trois sièges de députés.

 

 

Sur le plan national, le taux de participation est de 37,2 %, mais il est plus bas dans la capitale malienne. Dans la commune 6, il n’a même été que de 15,56 %.

 

Par RFI

 

SOURCE: Autre Presse

Comments are closed

Other News

  • Politique

    Contrôle physique des fonctionnaires : Farce ou diversion du ministre Moussa Bocar Diarra ?

    Annoncé pour être une réusite, le contrôle physique des fonctionnaires a plutôt tourné au vaudeville. Lundi dernier, l’atmosphère était tendue dans l’administration. Et pour cause : le contrôle physique des fonctionnaires. Si certains travailleurs, qui émargent au budget de l’Etat n’étaient informés que le vendredi, d’autres l’ont su à travers l’ORTM où le ministre était apparu à la télévision dimanche dernier soit la veille de la décision. Cette situation a créé panique et interrogations, car nombre de travailleurs s’attendent plutôt à […]

    Read more →
  • Société

    Achèvement du RAVEC : Faute de moyens, un autre fiasco à l’horizon

    La seconde phase du Recensement administratif à vocation d’état-civil (Ravec), lancée à grands renforts médiatique et publicitaire par le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, le général Sada Samaké, le 1er octobre dernier dans la Cité du Kénédougou (Sikasso), connaît d’énormes difficultés de démarrage. Un mauvais présage pour l’atteinte des objectifs visés par cette opération, dont le budget dépasse les 13 milliards de F CFA.   De sources concordantes, en plus du retard accusé dans le démarrage effectif des […]

    Read more →
  • Politique

    Ousmane Ben Fana Traoré, à l’ouverture du 2ème congrès ordinaire du PCR : «En politique, vous pouvez être proches, être amis, mais quand il s’agit de se dire la vérité, il faut la dire»

    C’est du moins ce qu’a affirmé Ousmane Ben Fana Traoré à l’ouverture du 2è congrès du Parti Citoyen pour le Renouveau dont il est le président. C’était samedi dernier, au Centre international de conférence de Bamako, en présence des délégués du parti, des représentants des partis amis et des partis dits libéraux. Le Parti Citoyen pour le Renouveau (PCR) a marqué d’une pierre deux coups, en organisant, simultanément, les 18 et 19 octobre derniers, son 2ème deuxième congrès ordinaire et  […]

    Read more →
  • Politique

    Contrôle physique des fonctionnaires maliens : C’est le sauve-qui-peut chez les fonctionnaires irréguliers

    Depuis lundi dernier, le département de la  fonction publique effectue un contrôle physique des fonctionnaires, des contractuels de l’Etat et des fonctionnaires des collectivités. Objectif : contrôler l’effectif des fonctionnaires qui émargent au trésor public, mais aussi, maitriser la masse salariale de la fonction publique.   Cette opération de contrôle s’étendra sur  plusieurs mois, selon le département de la fonction publique. Le contrôle physique des fonctionnaires et agents de l’administration publique malienne se justifie par le fait qu’il n’y a pas, […]

    Read more →
  • Politique

    Gouvernance du régime d’IBK : De mal en pire

    Largement mérité à la suite d’un scrutin de deux tours à hauteur de 77% de suffrages exprimés, Ibrahim Boubacar  Keita s’est vu  octroyer  le fauteuil présidentiel, par la confiance du peuple malien. Celui-ci reconnaissait en lui certaines qualités morales, tels que l’intégrité, l’honnêteté et surtout le respect de la parole donnée pouvant servir de socle d’une gestion convenable du pouvoir. A quelques  mois seulement  de son triomphalisme, IBK est-il entrain de décevoir ce peuple, par le comportement fâcheux de certains […]

    Read more →
  • Politique

    IBK joue sa crédibilité

    Depuis l’accession du « kankélintigui » à la magistrature suprême de notre pays, les scandales  se succèdent, sans discontinuer : achat controversé de l’avion présidentiel, contrats d’équipements militaires, marchés de gré à gré, violation des règles les plus élémentaires du code des marchés publics…. Toutes ces affaires auraient un dénominateur commun : elles concerneraient les proches, voire très proches, du président de la République. Dont le slogan est : « Nul n’est et ne sera au- dessus de la loi ! ». Un an après son investiture en […]

    Read more →
  • Economie Politique

    Douane : quand Madiou Simpara et Bah Seydou Sylla parrainent la candidature de Modibo Kane Keïta pour le poste de directeur général

    C’est connu : le départ du directeur général de la douane est acquis au plus haut sommet de l’Etat. Surtout, après les contre-performances enregistrées, depuis plus de six mois, dans le recouvrement des droits et taxes au cordon douanier. Un exemple : les containers, censés payer 8 millions CFA comme droits de douane, ne payent plus que 3 millions CFA. Du moins, si l’on en croit de hauts cadres de la douane. C’est pour perpétuer ces pratiques, que des opérateurs économiques remuent […]

    Read more →
  • Société

    Axe Bamako-Koulikoro : L’usager à ses risques et périls

    La route Bamako-Koulikoro est depuis des années une préoccupation majeure des usagers. Elle représente pour eux un danger permanent. Vingt-une personnes tuées et plus de 360 autres blessées ont été recensés dans les accidents sur cet axe.   Les populations de Koulikoro souffrent du manque d’infrastructures routières reliant Bamako à la Cité du Méguétan. Long de soixantaine de kilomètres, le trajet entre les deux villes est un véritable danger pour les usagers non seulement à cause des camions bennes, mais […]

    Read more →