En commune I du district de Bamako, s’il y a une liste de candidature qui suscite à la fois intérêt et inquiétude dans le cadre des législatives de mars prochain, c’est bien celle de la coalition Yèlèma et PRVM-Fasoko sur laquelle, nous confie-t-on, la population garde grand espoir et qui fait aussi l’objet de grosse crainte de la part de certains de leurs adversaires déjà connus dans cette aventure politique.

Les deux candidats de ce duo Yèlèma-PRVM Fasoko, sont Diakaridia Diakité et Ousmane Sangaré, respectivement présidents des bureaux nationaux des jeunes de leurs formations politiques. Ousmane Sangaré est aussi élu communal et Diakaridia Diakité, actuellement conseiller technique au ministère des sports, n’est pas à sa première épreuve électorale. Il a été candidat dans le passé lors des scrutins municipaux. Des expériences politiques qui ont permis aux deux jeunes hommes de gagner une notoriété certaine par eux bien entretenue   auprès de la population en commune I où ils se sont portés candidats pour les législatives prochaines.

Pour ceux qui les ont vus politiquement naitre et grandir en commune I, leurs popularités ne sont point à mettre en cause et nombreux sont ceux-là qui ne doutent pas non plus de leurs élections pour l’hémicycle. Ce qui pose aussi de gros soucis du coté de certains de leurs adversaires qui se voient dans la peau de favoris.

Les atouts de de ce duel sont nombreux. Diakaridia Diakité est un jeune qui s’est fait remarquer dans sa commune par ses actes de bienveillance. Présent dans les cérémonies sociales, il a pu gagner le cœur de beaucoup de personnes grâce à sa franchise. ‘’Il fait ce qu’il dit et il ne promet jamais ce qu’il ne peut pas faire. Je le suis de prêt depuis des années et il a accompagné notre quartier lorsque nous l’avons sollicité pour l’aménagement de notre carré.’’, confie cette dame du quartier de Doumanzana Nafadji.

Cet autre jeune du regroupement des gros bras de la commune I ne tarit pas d’éloges en faveur de M Diakité. ‘’ Lorsque nous avons lancé notre compétition de gros bras, son soutien n’a pas fait défaut et il a tenu à être présent le jour de l’évènement. Il y’a beaucoup de gens que nous avons aidés à être élus mais par la suite, ils ont disparu de la nature et ne prennent plus notre appel. En tout cas moi je ferai tout pour que Diakaridia puisse être élu en commune I.’’

En commune I du district, au moins trois listes de candidature sont déjà connues pour les prochaines législatives. Outre celle de Yèlèma-PRVM Fasoko, il s’agit la liste CODEM qui part en solo et la liste de la coalition RPM et ADEMA, dirigée par Frankaly Kéita et Oualy Diawara. Les deux sont des personnalités de la commune mais malheureusement, ils ont déjà été vus à la tâche et n’ont pas fait grandes choses, ironise cet habitant de la commune.  Ouali Diawara a déjà été député et  Frankaly Kéita, ministre pendant un long temps.

Source: Journal La Sirène- Mali

MaliwebMali actuPolitique
En commune I du district de Bamako, s’il y a une liste de candidature qui suscite à la fois intérêt et inquiétude dans le cadre des législatives de mars prochain, c’est bien celle de la coalition Yèlèma et PRVM-Fasoko sur laquelle, nous confie-t-on, la population garde grand espoir et...