Le premier round du duel tant t’attendu entre l’alliance RPM-URD et le parti SADI aux élections législatives, du dimanche dernier,  commence à livrer son verdict. Les tendances des résultats centralisés par les deux tendances annoncent un second tour entre le député Sortant, Dr. Oumar Mariko, et l’ancien PDG de l’ORTM, Sidiki N’Fa Konaté.

 

Autant les  résultats d’une circonscription électorale  comme celle de Kolondiéba  n’ont jamais retenu  l’attention des observateurs de la scène politique comme ceux  du premier tour des législatifs du dimanche dernier.  Pour cause,   l’inamovible député de Kolondiéba, Dr. Oumar Mariko,  président du SADI, est opposé à cette consultation électorale à celui qui détient le record de la durée sur la présidence de l’ORTM, Sidiki N’Fa Konaté, tête de liste de l’alliance URD-RPM. Sans surprise, les  deux  personnalités dont les noms portent souvent ombre sur leurs formations politiques  sont données rendez-vous le 19 avril prochains aux urnes pour que les électeurs tranchent.

Tant au premier tour, aucune liste n’est parvenue avoir  la majorité des  suffrages exprimés.  Selon les résultats donnés par les commissions de centralisations  des  deux parties, en attendant  la proclamation officielle des résultats provisoires, la liste RPM-URD serait arrivée en tête  du scrutin du dimanche avec 28%  des suffrages exprimés, suivit de celle  du parti SADI avec 26% du nombre des votants et 15% pour la liste ADEMA-PRVM.

Si ces tendances  arrivent  à être  confirmées par les résultats provisoires  du ministère de l’administration, un second tour opposera   la liste RPM-URD à celle du parti SADI.

Sur sa page facebook,  l’ancien ministre Sidiki N’Fa Konaté  s’est réjoui  du score réalisé en rendant hommage aux électeurs qui ont plébiscité l’alliance RPM-URD.  “Grâce à vous, à Kolondiéba,  les résultats provisoires indiquent que la Liste URD-RPM s’est hissée premier au premier tour de l’élection des députés à l’Assemblée nationale parmi douze listes en lice. Quel exploit ! “, s’est réjoui, en lançant des piques  à la liste adverse.

Selon lui, les électeurs ont  exprimé  leur volonté de changer.  A l’en croire,  “leurs représentants se sont  faits remarqués par du populisme, du putschisme, de la démagogie, des paroles inutiles, des mensonges et des pratiques peu orthodoxes”. Et d’appeler les militants à  confirmer  à nouveau cette  confiance à la liste URD-RPM dans les urnes lors du second tour qui se tiendra le 19 Avril.

Interrogé, le camp du candidat du Parti SADI n’a pas voulu faire d’amples commentaires. Notre interlocuteur, Allaye Bocoum s’est contenté de commenter le taux de participation au premier tour qui, selon lui, s’élève à 28% et  à confirmer les tendances qui donnent 26% de suffrages exprimés en faveur du parti Sadi.

Au regard du petit écart réalisé entre la première liste et la seconde lors de premier tour des élections législatives, le soutien de la liste ADEMA-PRVM s’avérera  très important.  Les tractations des prochains jours s’annoncent décisives.  Déjà, le parti  Codem du ministre Housseini Amion Guindo, quatrième du scrutin à Kolondiéba, appelle à voter la liste Sadi.

Lire la suite sur L’Indicateur Renouveau

MaliwebPolitique
Le premier round du duel tant t’attendu entre l’alliance RPM-URD et le parti SADI aux élections législatives, du dimanche dernier,  commence à livrer son verdict. Les tendances des résultats centralisés par les deux tendances annoncent un second tour entre le député Sortant, Dr. Oumar Mariko, et l’ancien PDG de...