ministre Bocary Treta

Au cours de la même rencontre, le président de l’AP-MA a dénoncé des propos tenus jeudi dernier à Sikasso par le ministre Bokary Treta, par ailleurs secrétaire général du bureau exécutif national du RPM, le parti présidentiel, au cours d’un meeting de soutien aux candidats de la liste RPM-MPR-FARE. D’après lui, le ministre Treta a demandé aux Sikassois d’accorder une majorité forte au président de la République en » votant massivement pour leur liste, sans quoi la région ne bénéficiera pas des bienfaits du pouvoir « . Des propos qualifiés de chantage à l’Appel du Mali.

Utilisation abusive des biens de l’Etat  par les ministres

Au cours de la même rencontre, le conférencier a dénoncé l’utilisation abusive des biens de l’Etat surtout des véhicules par les ministres. Et le dernier cas, selon lui, remonte à la semaine dernière où près d’une dizaine de membres du gouvernement   (dont la quasi-totalité sont des ministres RPM) étaient en campagne dans la région de Sikasso sous prétexte de la célébration de la Journée de la femme rurale. C’est pourquoi, il a demandé au chef du gouvernement de prendre une circulaire interdisant l’utilisation ses moyens de l’Etat à des fins politiques.

 

Source: L’Indépendant

abdoulaye ouattaraPolitique
Au cours de la même rencontre, le président de l’AP-MA a dénoncé des propos tenus jeudi dernier à Sikasso par le ministre Bokary Treta, par ailleurs secrétaire général du bureau exécutif national du RPM, le parti présidentiel, au cours d’un meeting de soutien aux candidats de la liste RPM-MPR-FARE....