La Cour Constitutionnelle a proclamé le lundi 20 juin, la liste définitive validée pour les élections législatives partielles dans la circonscription électorale de Barouéli.

Fare anka wuli Parena Pdes Urd class parti politque opposition

Ils sont 10 partis politiques, soit un candidat par parti politique, à se lancer pour ce scrutin, prévu le 17 juillet 2016, dans la circonscription électorale de Barouéli, région de Ségou.

Les candidatures validées sont celles du SADI, de l’Adema-PASJ, du RPM, de l’URD, du PDES, de l’ADP-Maliba, du parti Yèlèma, de la CAP, de la CODEM et du RPDM.

La Cour Constitutionnelle a rejeté la requête du PDES formulée contre Mamadou Camara, candidat du RPM. Elle a déclaré la requête recevable par la forme mais irrecevable au fond.

Ces élections sont organisées pour combler le siège vacant à l’Assemblée, suite au décès de l’honorable Sidy Fomba, député du parti Yèlèma, élu à Barouéli. Sidy Fomba est décédé le 27 mars 2016.

L’élection du 17 juillet prochain sera la quatrième élection législative partielle organisée au cours de la 5ème législature de la 3ème République.

À noter que 4 députés sont décédés  au cours de cette législature, du reste taxée de « dramatique législature » par certains observateurs politiques.

Les députés ayant perdu la vie au cours de cette 5ème législature sont : l’honorable Oumou Simbo Kéita, députée RPM élue en Commune V du District de Bamako ; l’honorable Halidou Bouzeye, député du parti Asma-CFP élu à Ansongo ; l’honorable Dramane Joseph Goïta, député élu à Yorosso ; et dernièrement l’honorable Sidy Fomba. Il était l’unique député du parti Yèlèma, élu à Barouéli.

M’Pè Berthé

 

Source: Delta News

Vida vidaPolitique
La Cour Constitutionnelle a proclamé le lundi 20 juin, la liste définitive validée pour les élections législatives partielles dans la circonscription électorale de Barouéli. Ils sont 10 partis politiques, soit un candidat par parti politique, à se lancer pour ce scrutin, prévu le 17 juillet 2016, dans la circonscription électorale...