Diagnostic sans complaisance de la situation nationale et internationale ainsi que sur la vie du parti. Tel a été le motif de la rencontre entre le Bureau politique national du Rassemblement pour le Mali (RPM) et le père fondateur du parti, le Président de la République, Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta. Cette rencontre, selon nos sources bien introduites est intervenue sur la demande même du chef de l’Etat qui entend prendre en compte les préoccupations soulevées au sein du RPM et de la majorité.

Cette initiative est salutaire en ce moment crucial pour le chef de l’Etat pour rebondir, surtout face à la nécessité d’un recadrage à travers le remaniement qui s’impose. En tout cas, les membres du BPN du RPM conduits par le président Bocari Tréta sont sortis satisfaits de cette rencontre avec leur camarade IBK. «Maintenant, nous avons souhaité multiplier les efforts, pour le temps qui va nous rester d’ici aux prochaines élections qui méritent d’être très sérieusement préparées parce qu’Inchallah, nous envisageons les gagner», a déclaré Dr Bocari Tréta visiblement requinqué.

 Bamako : Le marché rose a encore pris feu

Tard dans la nuit du dimanche 10 à lundi 11 décembre, un grave incendie a détruit une partie du  marché rose de Bamako.  Le plus grave selon le Président de la Chambre de Commerce et d’industrie du Mali, Youssouf Bathily. Le drame a fait des dégâts énormes. Dans la matinée u lundi 11 décembre, les commerçants les plus chanceux ont pu faire évacuer leurs marchandises à temps. Mais les autres étaient là à observer impuissants les sapeurs-pompiers  contenir le feu qui consumait leurs biens.  Selon un officier du service de sapeur-pompier qui était  sur place, il y avait trois foyers de feu. Et ses agents ont eu beaucoup de difficulté pour arrêter le feu à cause de l’accès difficile du marché et surtout le manque d’eau dans les bouches de feu installées au marché.

Pour le moment la raison de l’incendie n’est pas encore connue.  Le ministre de la Sécurité, le président du CCIM et d’autres personnalités se sont rendus sur  lieux pour  constater les dégâts. Les dégâts sont évalués à plusieurs milliards de FCFA. Tout comme les fois précédents, une enquête a été ouverte, afin d’élucider les raisons et prendre les mesures qui s’imposent.

Présidentielle  de  2018 : un candidat qui va droit au mur

A quelques encablures des élections présidentielles de 2018, des candidats de tout genre et tout acabit essaient, à travers les médias, de faire des plaidoyers pro-domo dans l’objectif de tromper des Maliens. Leur seule ambition est d’atteindre le fauteuil de Koulouba. Et ce faisant, ils tentent de réduire à zéro par leurs discours décousus tous les efforts entrepris ces dernières années par ce vaillant peuple malien et son président  pour  sortir le pays  du trou. Parmi ces candidats, figure en bonne place notre très cher Dr Hamadoun Touré.

Ce dernier,  rentré au pays après sa retraite à la tête de l’UIT s’abrite dernière une Alliance dénommée Kayira pour, dit-il briguer la magistrature suprême. L’homme est doté certes d’une expérience internationale et d’un carnet d’adresses bien fourni. Mais hélas, cela ne suffit pas pour prétendre à être président. Il en faudrait encore plus. Lorsqu’il amassait ses millions, voire ses milliards à l’extérieur, il n’a jamais pensé au peuple malien, il n’a jamais compati aux malheurs qui se sont abattus sur ce peuple en 2012-2013. Le voici qui prétend être le sauveur de ce même peuple. Celui n’a pas la mémoire courte et saura faire le bon choix, le moment venu. Pour le moment il peut commencer à distribuer l’argent obtenu à l’étranger pour les affamés qui courent derrière lui. C’est la preuve qu’il va droit au mur.

Axe Kalaban-Coro-Cité universitaire de Kabala : Les camions bennes  interdis de circuler de  6h à 21 h

Les populations de Kalaban-Coro se plaignaient des accidents mortels causés par les camions-Bennes sur l’axe  Kalaban-Coro et Kabala. Cette situation vient de s’empirer avec la construction de la Cité universitaire de Kabala. Dès lors, les étudiants qui fréquentent cette cité universitaire ont exprimé leur mécontentement à travers des grèves,  des marches face aux accidents provoqués par des camions-bennes, qui a couté en l’espace de 4 mois la vie de quatre étudiants et un enseignant.

Partant de ce constat amer, le maire de la Commune rurale de Kalaban-Coro, Tiécoura Hamadoun Diarra, en commun accord avec l’ensemble des parties prenantes, a pris une décision en interdisant aux conducteurs des camions bennes de circuler de 06 heures à 21heures sur ce tronçon Kalaban-Coro-Kabala. A cet effet, le maire Diarra, a invité les parties prenantes à s’engager pour l’application correcte de cette décision temporaire avant qu’une solution définitive soit trouvée. Cette décision a été prise pas par méchanceté, mais plutôt pour le bonheur  de  l’ensemble des riverains en général, mais aussi de sauver des vies humaines, a-t-il déclaré.

ORTM : La cantine de la presse fait peau neuve

Sélectionné parmi tant d’autres dossiers, la société Star Com de Mme Drabo Macoura Touré a remporté le droit de rénovation concernant la gestion de la cantine de l’ORTM. Son inauguration a eu lieu le mercredi 6 décembre dernier au cours d’une courte cérémonie organisée à cet effet. C’était sous la houlette du Secrétaire général du ministère de l’Economie numérique et de la Communication, Cheik Omar Maiga en présence du Directeur général (DG) de l’ORTM, Sidiki N’Fa Konaté, de la gérante de la cantine, Drabo Macoura Touré, du secrétaire général du Comité syndical de l’ORTM, Aboudourahamane Touré, ainsi que l’ensemble du personnel de l’ORTM.

Vieille de plus de 24 ans, la cantine de l’ORTM, appelé restaurant de la presse a fait peau neuve en cette veille de nouvel pour répondre aux normes et aux exigences des consommateurs du moment. Elle a été rénovée par la société Star Com de Mme Drabo Macoura Touré, en collaboration avec la direction générale de l’ORTM et le Comité syndical,  pour un coût d’environ 9 millions de FCFA, avec un équipement d’une vingtaine de millions de nos francs. Le DG a souhaité que cette cantine soit une vitrine pour l’ensemble de la presse, pas seulement une vitrine de l’ORTM, mais une vitrine de la qualité des hommes et des femmes de la presse.

Tombouctou : Remise des kits scolaires à 300 élèves

La commission bien être « Welle fare » de la Minusma a remis la semaine dernière des kits scolaires à 300 élèves de 25 écoles du CAP de la ville des 333 Saints. Cette action des forces onusiennes vise à aider les enfants défavorisés de la ville, tout en contribuant à les maintenir à l’école notamment ceux dont les parents n’ont pas les moyens.

Tombouctou : Les jeunes optent pour le vivre ensemble

C’est à travers une rencontre, organisée par l’Association « Actions jeunes pour le développement » que les jeunes de Tombouctou font la promotion du « vivre ensemble ». Organisée dans le cadre de la semaine du vivre ensemble, la rencontre a rassemblé une trentaine de jeunes issus des services techniques de la région. La finalité recherchée est de contribuer à nouer et dynamiser les relations entre les populations de Tombouctou.

Koutiala : Des fidèles s’engagent pour Islam modéré

A la suite d’une formation de 4 mois sur la lecture du saint Coran et la compréhension de la religion musulmane, 38 personnes dont 16 femmes, ont promis de prêcher un Islam modéré partout où le besoin se fera sentir. Celle formation est l’initiative d’une association islamique de la localité qui s’est fixée comme objectif de promouvoir un Islam  modéré à travers tout le Mali.

22 Septembre

MaliwebmaliwebPolitiqueminusma
Diagnostic sans complaisance de la situation nationale et internationale ainsi que sur la vie du parti. Tel a été le motif de la rencontre entre le Bureau politique national du Rassemblement pour le Mali (RPM) et le père fondateur du parti, le Président de la République, Son Excellence Ibrahim...