Pour réussir le pari de la paix et cohésion sociale au Mali, le Collectif pour la défense de la république (CDR) propose quatre points essentiels qu’il s’engage également à défendre lors des assises du Dialogue national inclusif en vue au Mali. Ces quatre points sont, entre autres, la défense et la sécurité au niveau duquel le CDR soumet son inquiétude sur le processus du DDR et la reconstitution de l’armée dans la région du nord.

 

Au niveau des réformes institutionnelles, le CDR appelle à revoir beaucoup de points dont le mode de désignation des membres de la Cour constitutionnelle, en introduisant le critère de juristes spécialistes en droit constitutionnel, revoir aussi le délai de recours devant la Cour, élargir la mise en accusation des juges de la Cour constitutionnelle au tiers etc. Au niveau de la réorganisation territoriale le CDR estime que la réorganisation administrative du territoire doit suivre l’esprit de rapprocher l’administration des citoyens et non celui de l’Accord d’Alger qui prévoit la création des nouveaux postes électifs.

Source : Le Pays

MaliwebPolitique
Pour réussir le pari de la paix et cohésion sociale au Mali, le Collectif pour la défense de la république (CDR) propose quatre points essentiels qu’il s’engage également à défendre lors des assises du Dialogue national inclusif en vue au Mali. Ces quatre points sont, entre autres, la défense...