Revenu à la charge, vendredi soir aux environs de 22h30 sur les antennes de RFM, l’honorable Mamadou Hawa Gassama met certains leaders religieux en garde.


« J’ai leurs dossiers avec moi. Ils ont intérêt à se calmer », prévient-il. Selon lui, à part Bouyé et Mahmoud Dicko, président du Haut Conseil Islamique, tous les autres leaders religieux, ou presque, ont des accointances avec la classe politique.
Contre paiement de dizaines, voire de centaines de millions CFA, ils promettent aux leaders politiques le vote de leurs adeptes ou partisans.Révélé, la semaine dernière, le cas du leader d’Ansar-Dine, n’est que la face cachée de l’iceberg. Corrompus jusqu’à la moelle, ces leaders tentent, lors de leurs prêches, de se faire passer pour des hommes intègres aux yeux de leurs adeptes.
C’est ainsi que l’affaire, dite des « 100 millions CFA de Soumaïla Cissé à Ousmane Chérif Madani Haïdara » a éclaté.
Le député URD, élu à Yélimané, se dit dépositaire de « dossiers accablants » sur tous ces leaders politiques. Qui se prennent pour Dieu. Ou son prophète, Mohamed PSL.

 

 Oumar Babi

Source: Canard Déchainé

MaliwebMali actuMaliweb Malijet MaliactuPolitiqueMamadou Hawa Gassama
Revenu à la charge, vendredi soir aux environs de 22h30 sur les antennes de RFM, l’honorable Mamadou Hawa Gassama met certains leaders religieux en garde. « J’ai leurs dossiers avec moi. Ils ont intérêt à se calmer », prévient-il. Selon lui, à part Bouyé et Mahmoud Dicko, président du Haut...