Dans le même enregistrement audio, qui circule sur les réseaux sociaux, le député de Yélimané appelle les Maliens à dénoncer ces prétendus  leaders religieux, qui s’enrichissent sur le dos du citoyen.


Après avoir manipulé leurs adeptes, ils les dépouillent de leurs maigres revenus, – contre promesse d’un hypothétique bonheur ou paradis – ,  se créent des entreprises, roulent carrosse, en menant une vie de Nabab. Au nez et à la barbe de tous. Sans que les autorités y mettent le holà.
« Il est temps de mettre fin à cette mafia, qui suce le sang de misérables citoyens », prévient l’honorable Gassama.
S’y ajoutent leurs accointances avec les leaders politiques. L’écrasante majorité de ces prétendus leaders politiques, dit-il, sont affiliés aux hommes politiques auxquels ils promettent le vote de leurs « adeptes », contre des dizaines, voire des centaines de millions CFA.
Il cite, par exemple, le cas de ce jeune leader politique, qui battait le pavé aux côtés de l’opposition. Mais, coup de théâtre : du jour au lendemain, il se retrouve du côté du pouvoir après s’être vu octroyé 30 millions CFA.


Pour l’honorable Mamadou Hawa Gassama, à part, dit-il, le Chérif de Nioro et Mahmoud Dicko, tous les leaders religieux – ou presque – ont palpé gros.
« Ils ont intérêt à se taire. Parce que, leurs dossiers se trouvent entre mes mains », conclut-il.
Oumar Babi 

Source: Canard Déchainé

MaliwebMali actuMalijetMaliweb Malijet MaliactuPolitiqueMamadou Hawa Gassama
Dans le même enregistrement audio, qui circule sur les réseaux sociaux, le député de Yélimané appelle les Maliens à dénoncer ces prétendus  leaders religieux, qui s’enrichissent sur le dos du citoyen. Après avoir manipulé leurs adeptes, ils les dépouillent de leurs maigres revenus, – contre promesse d’un hypothétique bonheur ou...