Les populations du cercle de Niafunké, ville Natale de l’opposant charismatique, Soumaïla Cissé sont dans les rues depuis hier 25 juin 2020 pour réclamer la libération de Soumaila Cissé. Le chef de file de l’opposition malienne est aux mains des ravisseurs depuis le 25 mars 2020, alors que celui-ci était en pleine campagne pour les élections législatives.

 

« Niafunké a marché pour demander la libération de leur fils, l’honorable Soumaila Cissé, élu dès le Premier tour aux législatives passées », a annoncé une source locale de Niafunké.

Et sur les réseaux sociaux, les images de la marche de réclamation de la libération de leur frère et fils, l’honorable Soumaïla Cissé jonchent partout. Ils veulent leur fils. En effet, après environ 90 jours, soit trois mois aux mains des ravisseurs, l’attente devient plus longue et les Maliens, et particulièrement les populations de Niafunké s’impatientent et demandent sans condition la libération du chef de l’Opposition Malienne. Sur les banderoles et les bâches, ils ne demandent rien d’autre que la libération du Président de l’URD avec pour slogan, “liberéz Soumaïla ! “ “libérez Soumaïla !’’ en parcourant les différents axes de la ville de Niafunké.

L’enlèvement du Chef de file de l’opposition a été l’un des sujets abordés lors de la deuxième sortie du Président IBK au CICB, le 16 juin dernier, pour calmer la crise sociopolitique qui met le Mali sous les projecteurs du monde entier. Le Président Ibrahim Boubacar Kéita avait fait savoir que son jeune-frère, Soumaïla Cissé est en vie et bonne santé :

« Ses ravisseurs sont connus. Nous savons qui le détient. Les contacts sont établis pour obtenir sa libération. Il nous reviendrait bientôt, Inchallah ! Si Dieu le veut, il viendra dans sa famille ; il reviendra dans le concert de la Nation », a révélé le Chef de l’Etat.

Il avait loué devant l’assistance le travail remarquable de l’ancien Premier Ministre Ousmane Issoufi Maïga qui

« travaille pour sa libération, un homme persévérant et discret. Il travaille dans la plus grande discrétion pour obtenir la libération de Soumaila Cissé. Inchallah ».

Mais (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU VENDREDI 26 JUIN 2020

KADOASSO.I

NOUVEL HORIZON

MaliwebPolitique
Les populations du cercle de Niafunké, ville Natale de l’opposant charismatique, Soumaïla Cissé sont dans les rues depuis hier 25 juin 2020 pour réclamer la libération de Soumaila Cissé. Le chef de file de l’opposition malienne est aux mains des ravisseurs depuis le 25 mars 2020, alors que celui-ci...