La cellule de crise, mise en place à la suite du rapt de l’honorable Soumaïla Cissé et ses compagnons de campagne des élections législatives, a assuré que la libération de cinq compagnons du chef de file de l’opposition, ce vendredi 03 avril 2020, aux environs de 3 heures du matin, n’a donné lieu à aucun paiement de rançon.

 

La cellule de crise, à travers un point de presse, au siège de l’opposition politique, a précisé que Housseini N’douré (assistant de Soumaïla Cissé), Boubacar Sada Sissoko (cameraman), Abdramane Traoré dit Vieux Mahalmadane, le chauffeur Kola Badara et Yacouba Cissé sont arrivés à Niafunké.

Selon le Secrétaire à la Communication de l’URD, Me Demba Traoré, toutes ces personnes sont déclarées être en parfaite santé après les consultations médicales au centre de santé de lad localité.

Selon des éclaircissements de la cellule de crise, ces otages libérés ont, d’ailleurs, communiqué avec leurs parents.

Le chef de file de l’opposition, l’honorable Soumaïla Cissé reste toujours aux mains de ses ravisseurs avec trois autres personnes.

OD/MD

(AMAP)

MaliwebPolitique
 La cellule de crise, mise en place à la suite du rapt de l’honorable Soumaïla Cissé et ses compagnons de campagne des élections législatives, a assuré que la libération de cinq compagnons du chef de file de l’opposition, ce vendredi 03 avril 2020, aux environs de 3 heures du...