Les pays africains et l’Union africaine devraient jouer un « rôle plus actif, en particulier en Libye », a déclaré le 11 septembre le ministre turc des Affaires étrangères.

 

Lors d’une visite au Sénégal, le ministre Mevlüt Çavuşoğlu a déclaré, pendant une conférence de presse conjointe avec son homologue sénégalais, Amadou Ba, à Dakar, que la résolution du conflit libyen passe également et surtout par une plus grande implication de l’Afrique. Une déclaration qui intervient alors que la Turquie entend intensifier ses relations avec les pays du continent.

Avec son homologue sénégalais, Çavuşoğlu a abordé également la question de la crise au Mali, « et nous sommes heureux de voir que nos points de vue se chevauchent complètement ». « Le processus de transition au Mali doit être achevé en coopération avec les civils et la communauté internationale, en particulier la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ».

BENIN WEB TV

MaliwebCoopérationPolitique
Les pays africains et l’Union africaine devraient jouer un « rôle plus actif, en particulier en Libye », a déclaré le 11 septembre le ministre turc des Affaires étrangères.   Lors d’une visite au Sénégal, le ministre Mevlüt Çavuşoğlu a déclaré, pendant une conférence de presse conjointe avec son homologue sénégalais,...