Je commence par le Nom de Celui qui Sait Tout. En effet, « La connaissance de l’Heure est auprès d’Allah ; et c’est Lui qui fait tomber la pluie salvatrice ; et Il sait ce qu’il y a dans les matrices. Et personne ne sait ce qu’il acquerra demain, et personne ne sait dans quelle terre il mourra. Certes Allah est Omniscient et Parfaitement Connaisseur » (Coran, Chapitre 31 LUQMAN, verset 34).

 

mouhamed aly thiam

Pr. Aly Thiam

Je m’incline devant la Grandeur de Celui qui a sauvé Moussa, Ibrahim, Nouhoum et Mahomet (PSL), le sceau des prophètes. J’ai peur de Celui qui a terrassé les pouvoirs cruels de ce Monde comme ceux de Pharaon, Samud et Aad, aussi bien que celui de Sharon, qui est dans le coma depuis sept années. En effet, Dieu dit dans le Coran, Chapitre 5 LA TABLE SERVIE (Al-Maidah), verset 44 : « …Ne craignez donc pas les hommes et craignez-Moi… « .

 

 

Je poursuis en priant sur le Père des orphelins (PSL), à qui Dieu dit dans le Coran, Chapitre 93 AD-DUHA (Le Matin), verset 6 « Ne t’A-t-il pas Trouvé orphelin et Il t’Abrita? « .

 

 

Mahomet (PSL) a dit : « Dieu m’a accordé cinq choses qu’Il n’a jamais données à quelqu’un avant moi : i) Il m’a aidé avec l’éclair pendant un mois, ii) Il m’a assaini toute la terre comme lieu de prière, iii) Il m’a rendu licite le butin, iv) Il m’a accordé l’intervention le jour de la résurrection, v) Il m’a envoyé à toute l’Humanité ».

 

 

Nous pouvons mettre dans trois dimensions, les lois qui régissent la vie en société du point de vue de l’Islam: i) les lois du Créateur comme celles concernant l’interdiction de l’adoration du Soleil, du Feu, des idoles, etc., ii) les lois divines comme celles concernant l’adultère, le vol, le meurtre, etc. et iii) les lois entre les créatures dans la société comme celles qui ordonnent le bien et interdisent le mal.

Mahomet (PSL) concertait toujours son entourage sur les affaires politiques (3ème dimension) mais jamais sur les lois du Créateur et les lois divines (1ère et 2ème dimensions). Sur ce point, on peut se référer au Chapitre 42 ACHOURA (La Consultation) dans le Coran.

 

 

Du temps du prophète (PSL), les affaires politiques étaient gérées de façon harmonieuse en vue du bien-être des populations et ce après des consultations menées. Il y avait un groupe de personnalités responsabilisées par rapport à chaque aspect de la gestion de la vie en société : la santé, l’éducation, la culture, les relations avec l’extérieur, la défense et la sécurité, les femmes et les enfants. Ce dernier aspect était par exemple sous la responsabilité de Aicha.

 

 

En guise d’exemple toujours, Omar (2ème calife), avant sa mort, avait désigné huit personnalités candidates à sa succession. Parmi elles, il y  avait Abdurahame Bin Auf (Responsable des élections équivalent du Président de la CENI) et son fils Abdullahi Bin Omar (Assesseur). Six de ces personnalités avaient retiré leurs candidatures et il ne restait que Ousmane Bin Afan et Ali Bin Abu Talib sur la liste.

 

 

Beaucoup de musulmans pensent que l’Islam ne doit pas dépasser les limites de la mosquée, qu’il doit se limiter à l’attestation de foi, la prière, le jeun, l’aumône obligatoire, le pèlerinage. Ils pensent que la religion en général et l’Islam en particulier ne doit pas se mêler des affaires politiques, d’où leur façon de comprendre la notion de Laïcité de l’Etat. Je trouve cela erroné.

Ceux qui pensent ainsi forment deux groupes : i) soit par ignorance ou méconnaisse de l’Islam, ii) soit par méchanceté ou calomnie vis-à-vis de l’Islam. Ces deux groupes existent depuis le temps de Mahomet (PSL) lui même. Le premier groupe n’est pas blâmable mais il doit faire des recherches pour mieux comprendre la religion.

 

 

La religion est d’abord personnelle (individuelle). Tout musulman doit s’intéresser à l’Islam et comprendre le rôle qu’il doit jouer dans la société, notamment dans un Etat laïc. L’Islam encourage le travail, l’honnêteté, la sincérité et condamne le mensonge, l’adultère, le vol, le meurtre. Il ordonne le bien et condamne le mal en général, raison pour laquelle il forge l’Homme en l’accompagnant par des éléments divins. Sur ce point, je vous invite à lire tout le Chapitre 31 LUQMAN et aussi le Chapitre 23 AL-MU’MINUN (Les croyants), aux versets 1 à 11.

 

 

Le sens de la politique dans l’Islam est de prendre un chemin pour le bien-être des populations tout en leur permettant de remplir leurs obligations quotidiennes et en les préparant pour le jour de la résurrection. Il est un mode de vie complet dans la société (politique, économique, social, culturel, religieux, etc.). La politique dans le sens moderne ne vise que les biens de ce monde et très souvent au détriment des intérêts généraux.

 

 

L’Occident vise principalement trois choses dans la gestion des affaires politiques : i) vendre leurs armes, ii) répandre l’adultère et l’alcool, iii) multiplier les circuits de commercialisation des drogues. Toutes les panoplies de liberté (liberté des femmes, liberté d’expression, etc.) qui sont prônées visent en grande partie à combattre les valeurs de l’Islam. Raison pour laquelle, tout ce qui est susceptible d’entraver leur but sur la place de l’Islam dans la politique est détruit ou anéanti.

 

 

L’Occident cultive la politique du pyromane-pompier. Il est à la base de touts les grands conflits dans ce Monde. Il dresse les peuples les uns contre les autres en vue de mieux vendre ses armes, d’amener ses investisseurs pour redresser ces pays ou ces royaumes en ruine en exploitant leurs ressources naturelles (pétrole, gaz, uranium, cuivre, etc.). C’est le cas, notamment de la Libye, bien que je n’approuve pas Feu le Guide Kadhafi. Pour rappel, les Présidents Sarkozy et Blair s’étaient retrouvés en Libye juste après la chute de Kadhafi, et accompagnés de leurs Ministres en charge du redressement et de l’accaparement des ressources Libyennes. C’est le cas aussi de l’Irak où les banques ont été pillées, les objets d’art volés et le pétrole hyper exploité. Les cas récents de la Côte d’Ivoire, du Niger et du Mali ne sont qu’un nouveau départ pour la sous région de l’Afrique de l’Ouest.

Les politiciens Africains ont hérité cette culture de l’Occident et sont en train de détruire leurs pays en créant la haine entre les communautés d’une même Nation. L’Islam exige aux musulmans de s’unir et de se comporter comme un seul Homme. Si la tête est malade, tout le reste du corps doit le ressentir.

 

 

Les dirigeants ont spolié les biens de l’Etat au Mali. Ce phénomène s’est empiré depuis l’avènement de la démocratie à travers les détournements au sein des projets de développement. Les soi-disant musulmans procèdent à des détournements de fonds dédiés à d’autres personnes nécessiteuses. L’Islam condamne tout cela. Si les musulmans sont droits (justes et équitables) alors il ne devrait pas avoir autant de pauvres au Mali. L’existence de tant de maliens pauvres témoigne l’injustice du pouvoir depuis plusieurs décennies.

 

 

En guise d’exemple, lorsque j’avais réconcilié Baba Hakib Haïdara et Feu Tiéoulé M. Konaté, une personne âgée était partie voir mon père (paix à son âme) pour lui signifier que leur objectif était de séparer ces deux personnalités politiques et me demander de ne pas me mêler de ces affaires politiques. Il n’a fait que son devoir dans la société, lui répondit mon père.

 

Ces genres d’hommes politiques détruisent les biens de l’Etat pour envoyer leurs parents au pèlerinage et leurs enfants dans les écoles à l’extérieur, construisent des mosquées, etc. comme s’ils pouvaient tromper Dieu! Qu’ils cherchent à savoir et à comprendre l’histoire des gens du samedi, à qui Dieu avait interdit de ne pas pêcher le Samedi (jour de leurs prières).

 

 

Mahomet (PSL) dit de ces gens : « Ceux qui lavent leurs émonctoires avec leurs urines après les besoins ». Il a dit aussi que : « Le meilleur des dirigeants est celui qui cherche les Oulémas. L’Ouléma le plus maudit est celui qui frappe les portes des dirigeants ».

 

En réalité, un bon musulman ne peut consciencieusement faire du mal à un animal à plus forte raison un être humain. Il ne trahit pas, il n’est pas hypocrite, il ne ment pas et il pardonne. Il ne cherche pas à détruire la carrière de l’homme, tel est le cas de Mamadou Diawara de la BHM. Ce dernier s’est retrouvé en prison à cause de la femme comme le rappelle exactement le cas de Youzersif (Youssouf), emprisonné à cause de la Reine.

 

Je profite pour demander à Monsieur Adama Sangaré (Maire du District) de présenter toutes ses excuses au Ministre de la Justice (Malick Coulibaly) et au Procureur Général auprès de la Cour d’Appel (Monsieur Daniel Tessougué) qui ne sont pas responsables de votre situation actuelle.

Les principaux auteurs sont les proches et les collaborateurs mêmes du Maire du District. Toute cette situation s’explique à cause de ses liens avec la famille de Feu Mandé Sidibé. Je ne nie pas les faits reprochés, je ne suis pas non plus juriste mais il y a un adage qui dit, « Celui qui veut abattre son chien l’accuse de rage« .

 

Je conseille à Monsieur Adama Sangaré de prendre sa situation avec philosophie, cela fait partie de votre destin et nul ne peut fuir son destin. Même si l’on doit vous transférer à Guantanamo, vous ne suivrez que votre destin. Je vous demande aussi de pardonner à ces auteurs comme Youzersif (Youssouf) dans le Coran, Chapitre 12 YUSUF (Joseph), versets 89 à 92 :  » -Il dit : « Savez-vous ce que vous avez fait de Joseph et de son frère alors que vous étiez ignorant ? [injustes]« . –

 

 

Ils dirent : « Est-ce que tu es… Certes, tu es Joseph ! » Il dit : « Je suis Joseph, et voici mon frère. Certes, Allah nous a favorisés. Quiconque craint et patiente… Et très certainement, Allah ne fait pas perdre la récompense des bienfaisants ». -Ils dirent : « Par Allah ! Vraiment Allah t’a préféré à nous et nous avons été fautifs ». -Il dit : « Pas de récrimination contre vous aujourd’hui ! Qu’Allah vous pardonne. C’est Lui Le plus Miséricordieux des miséricordieux « .

 

 

Si cela semble lointain pour les lecteurs, je leur demande de se référer aux cas de Nelson Mandela et de Abdoullah Eudjalane, le Kurde de la Turquie. En général, tous les grands hommes passent par la prison.

 

 

Je demande au maliens de bien «  observer  » le bruit des tonnerres au cours de la saison des pluies de cette année. Il y a certes des signes. Je termine par ces propos du prophète Mahomet (PSL) : «  Le bien n’est jamais perdu, le mal n’est pas oublié. Le Créateur ne dort pas. Fais ce que tu veux aux hommes, mais dis toi que ce que tu fais, Allah te le rendra un jour « .

 

Mohamed Ali Thiam

MaliwebPolitique
Je commence par le Nom de Celui qui Sait Tout. En effet, « La connaissance de l’Heure est auprès d’Allah ; et c’est Lui qui fait tomber la pluie salvatrice ; et Il sait ce qu’il y a dans les matrices. Et personne ne sait ce qu’il acquerra demain, et...