En fin de visite au Mali, Antonio Guterres, le Secrétaire Général de L’ONU a plaidé pour le renforcement des moyens de la MINUSMA, la mission des Nations Unies au Mali.

M. Guterres a réaffirmé la disponibilité de l’ONU à appuyer le Mali pour organiser les élections présidentielles prévues en juillet.

Mais la demande de l’opposition, à savoir la certification de cette élection par l’ONU n’a pas trouvé un écho favorable auprès de M. Guterres.

Copyright de l’image Getty Images
Image caption Antonio Guterres, Secrétaire Général de l’ONU avec le Président malien Ibrahim Boubacar Keita

”Les Nations unies ne sont pas un arbitre, en principe, les Nations unies sauf des circonstances exceptionnelles, ne font pas la certification des élections”, souligne le Secrétaire Général des Nations Unies.

Antonio Guterres s’est rendu dans le nord et le centre du pays. Il a apprécié globalement la conduite du processus de paix en cours tout en relevant des difficultés liées aux actes terroristes et à l’insécurité en général.

Sourcebbc

MaliwebPolitiqueibrahim boubacar keita,minusma
En fin de visite au Mali, Antonio Guterres, le Secrétaire Général de L'ONU a plaidé pour le renforcement des moyens de la MINUSMA, la mission des Nations Unies au Mali. M. Guterres a réaffirmé la disponibilité de l'ONU à appuyer le Mali pour organiser les élections présidentielles prévues en juillet. Nous...