Jusqu’où ira l’opération de lutte contre la corruption lancée par le ministre de la Justice Malick Coulibaly et le procureur Kassogué ? Quelle est la marge de manœuvre de ceux en charge de l’instruction des dossiers et des interpellations des présumés corrompus et corrupteurs ?

 

Iront-ils jusqu’à interpeller au sein du premier cercle du président de la République ? Peuvent-ils le faire ou ont-ils simplement les moyens ? Ce sont les questions que l’on se pose depuis que des noms d’importants barons sont cités dans le cadre de cette opération. L’un d’eux a particulièrement attiré notre attention. Il s’agit de celui de l’actuel secrétaire général de la présidence de la République et non moins neveu du président de la République, Moustapha Ben Barka. Ce dernier serait dans le collimateur de Malick Coulibaly et Mamadou Kassogué dans le cadre de sa gestion de certains marchés et autres dossiers très sensibles.

Source : Nouvelle Libération

MaliwebCorruptionJusticePolitique
Jusqu’où ira l’opération de lutte contre la corruption lancée par le ministre de la Justice Malick Coulibaly et le procureur Kassogué ? Quelle est la marge de manœuvre de ceux en charge de l’instruction des dossiers et des interpellations des présumés corrompus et corrupteurs ?   Iront-ils jusqu’à interpeller au sein du premier...