En tournée   dans la quatrième région  pour la mise en place  des bureaux de la CMAS à Koutiala et à Ségou,  le coordinateur général de la CMAS   a fait le point  du voyage à son retour. Se confiant aux medias, il a souligné   que l’étape de Koutiala  a été comme de l’eau  à boire contrairement à Ségou où, « nous avons trouvé qu’il y a avait de sérieuses difficultés »,   soutient-il.   S’engageant à aider pour la réussite de la Transition,  Issa Kaou N’DJIM  souligne  que « la CMAS va bousculer comme  un Caterpillar, les politiciens vautours pour baliser le chemin ».

Après diverses manifestations à Bamako  pour obtenir le départ du régime IBK, la CMAS   de l’Imam DICKO  est aujourd’hui   engagée sur deux fronts. Le premier  consiste    jouer sa partition afin que la Transition réussisse, le second est  l’implantation  de la CMAS   à travers le pays. C’est dans ce contexte  que se situe cette tournée du coordinateur général de la CMAS  en compagnie de plusieurs  membres du bureau national.     Débutée  le vendredi dernier, la première étape de la visite a consisté  à rendre visite  aux notabilités de Koutiala et de Ségou  avant   la mise en place des bureaux  de ces deux localités. Issa Kaou N’DJIM  a expliqué  que c’est ainsi   qu’il a été procédé à  la validation du bureau de Koutiala. Selon lui, son rôle ne consistait qu’à valider le bureau  et  que sa mise en place revenait  à M. Dioro Madou   qui avait reçu  (…)

 Mahamane TOURE

Source: NOUVEL HORIZON

MaliwebmaliwebPolitique
En tournée   dans la quatrième région  pour la mise en place  des bureaux de la CMAS à Koutiala et à Ségou,  le coordinateur général de la CMAS   a fait le point  du voyage à son retour. Se confiant aux medias, il a souligné   que l’étape de Koutiala  a été...