A quelques encablures des élections présidentielles du 29 Juillet prochain, le Rassemblement Pour le Mali (RPM) se mobilise à Goundam. Une mission de la Section RPM de Goundam, conduite par le 2ème adjoint du Secrétaire général, M. Mahamane Abocar Maïga, est en tournée dans les 16 sous-sections du parti, dans le cercle à la rencontre de ses militants à la base. Au menu de cette tournée : tenue des conférences de sous-sections et appel des militants à l’union pour revigorer la position du parti sur l’échiquier politique du cercle.  

La Section du Parti du Tisserand, le Rassemblement Pour le Mali (RPM), à Goundam, se mobilise afin de mettre du baume au cœur de ses militants à la base, fortement agités  par des dissensions internes depuis les élections communales du 20 novembre 2017. Cela a fragilisé la position du parti qui se voit dans l’impérieuse nécessité de recoudre le tissu militant afin de se renforcer.
Décidément, les leaders de la section ont pris la situation à bras le corps. «Le RPM devait se porter très bien mais le problème majeur que nous avons ici, c’est le problème de leadership, un problème de personne que nous sommes en train de gérer ces derniers temps. Nous sommes en train de prendre toutes les dispositions pour que ces petites divisions puissent être réglées et que l’union puisse exister dans les sous-sections», a affirmé M. Maïga qui a conduit la mission de la section dans les différentes sous-sections du parti dans les 16 communes du cercle de Goundam.
A en croire, M. Maiga, le RPM est le parti le mieux implanté dans le cercle de Goundam avec un militantisme croissant. «C’est à voix haute que je précise que le RPM est le plus grand parti dans le cercle de Goundam. Tout a très bien marché. Les militants ont répondu à ce grand rendez-vous. Nos conférences se tiennent suivant les statuts et les règlements. Nous n’avons manqué le quorum dans aucune sous-section. Cela démontre que le parti existe bel et bien et il est bien installé. Il y’a un engagement militant au niveau de nos sous-sections, très constant d’ailleurs», se réjouit-il.

L’embarras du choix

A ce jour, l’imbroglio persistant serait bien la position du groupe politique Indépendant Oumou Sall qui a décidé d’apporter son soutien à IBK et aurait même affiché sa volonté d’avoir son «propre état-major» de campagne. Voilà le hic qui a fait déborder le vase. Puisque dernièrement, l’Indépendant a participé du 5 et 6 mai courant, à la première session du Comité central du RPM à Bamako. Le 2ème adjoint du Ségal de la Section RPM de Goundam, M. Maïga, saluant ce manifeste de soutien de Mme Oumou Sall à IBK n’y va pas par le dos de la cuillère, sur l’implantation de deux QG de campagne pour leur mentor. Pour lui, cela devrait se faire dans la «légalité». «Un parti politique, un mouvement, des clubs, des associations qui veulent apporter leur soutien à IBK doivent être autour du parti bien vrai qu’il y’a des rumeurs qui courent disant qu’Oumou Sall fera sa campagne à part. Si cela devait arriver et que le Bureau Politique National (BPN)  l’accepte, ça risquerait de démobiliser certains militants en notre sein. Les gens qui veulent bien apporter leur assistance à IBK doivent le faire autour du parti. Nous n’apprécierons jamais qu’il puisse y avoir deux QG, c’est-à-dire deux campagnes différentes ou plus dans le cercle de Goundam, quand il s’agit de supporter et d’aider le candidat du RPM. Pour nous, c’est le parti qui a investi IBK. Donc, les gens, les mouvements, les clubs, les organisations, les associations, les partis politiques qui tiennent à apporter leur aide à IBK doivent le faire dans une organisation commune avec le parti», a martelé, sans ambages, M. Maïga. A l’en croire, le RPM a enregistré de nombreuses adhésions ces derniers temps à Goundam et entend plébisciter IBK à l’élection présidentielle prochaine. «Si la campagne à IBK est une campagne unique dans le cercle de Goundam, pilotée par son parti qui l’a investi, nous aurons vraiment un plébiscite pour IBK dans le cercle de Goundam», a rassuré M. Maïga.

Par Almoudou
 M. BANGOU

Source: Le Canard Déchaîné

MaliwebPolitique
A quelques encablures des élections présidentielles du 29 Juillet prochain, le Rassemblement Pour le Mali (RPM) se mobilise à Goundam. Une mission de la Section RPM de Goundam, conduite par le 2ème adjoint du Secrétaire général, M. Mahamane Abocar Maïga, est en tournée dans les 16 sous-sections du parti,...