Les travaux de la 12è session du Comité mixte algero-malien se sont tenus à Bamako du 29 au 31 janvier dernier. Ils étaient Coprésidés par le Général de division Ibrahim Dahirou Dembele, Inspecteur général des armées et services du ministère de la défense et des anciens combattants et du General major Oudjan Mustapha, chargé de mission du chef d’état- major de l’armée nationale populaire de la République algérienne démocratique et populaire.

 

Tout a commencé par le mot de bienvenue du General Ibrahima Dahirou Dembelé à ses hôtes au nom des plus hautes autorités du Mali. Il a ensuite loué le leadership algérien non seulement dans la conduite de l’accord du processus ayant abouti à la signature, les 15 mai et 20 juin2015, de l’Accord pour la paix et de la réconciliation , mais aussi pour sa sagesse à la direction du Comité de suivi de l’accord dont les travaux ont permis d’ atteindre de bons résultats fort appréciables dans la mise en œuvre dudit accord.

Cet outil chargé du suivi de la coopération militaire entre les deux pays est un espace d’échange entre les deux armées. Le général Dembelé a formulé le vœu de voir aboutir les travaux de la 12è session à travers une évaluation exhaustive des activités de la coopération de l’année 2018, sanctionnés par des propositions concrètes.

Quant au major général Oudjan Mustapha, il a adressé sa reconnaissance aux hautes autorités du Mali pour la tenue régulière des réunions du Comité mixte algéro-malien, chargé de suivi de la coopération militaire et technique, avant de réitérer la ferme détermination du haut commandement militaire de l’armée algérienne à ne ménager aucun effort pour hisser les excellentes relations qui lient les deux pays.

Pendant les jours les participants ont passé en revue le bilan d’activités de la coopération au titre de l’année 2018 ; le bilan de la formation militaire au titre du cycle 2018-2019 et celui des activités en prévision au titre de l’année 2019.

Ainsi sur 8 activités planifiées 6 ont été exécutées. Concernant la formation, les deux parties ont passé en revue la situation de stagiaires. Actuellement 75 stagiaires maliens poursuivent leur formation au niveau des écoles en Algérie. Par ailleurs une demande de 189 places pédagogiques au titre du cycle 2019-2020 formulée par la partie malienne fait actuellement objet d’une étude .

Après avoir examiné les propositions d’activités de coopération bilatérale, au titre de l’ année 2019, les deux parties ont convenu d’un projet de programme composé de quatre activités en Algérie et trois au Mali. Ce projet sera mis en œuvre une fois approuvé par les plus hautes autorités militaires des deux pays.

Il a été convenu que la 13è session se tiendra à Alger au mois janvier 2020. C’est sur cette note d’espoir que les participants se sont donné rendez-vous l’année prochaine.

Seydou Diamoutene

Source: Le 22 Septembre

MaliwebCoopérationPolitique
Les travaux de la 12è session du Comité mixte algero-malien se sont tenus à Bamako du 29 au 31 janvier dernier. Ils étaient Coprésidés par le Général de division Ibrahim Dahirou Dembele, Inspecteur général des armées et services du ministère de la défense et des anciens combattants et du...