L’ancienne chef de cabinet du président de l’Assemblée nationale, a été éjectée de son fauteuil par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, alors président de l’Assemblée nationale.

Le salaire mensuel de l’ancien chef de cabinet continue à être versé dans son compte bancaire.

Cette dernière n’est pas n’importe qui, nommée chargée de mission puis bombardée chef de cabinet par le président du Parlement. Elle serait à l’origine de tous les des déboires du président du Parlement malien.

C’est à la suite d’une grave crise que le président de la République a demandé son éviction du cabinet parlementaire. Éric Mody Koité, interprète abusivement licencié réclame un droit et pour cela, on lui interdit l’entrée à l’hémicycle pour la modique somme de 12,5 millions de nos francs. Dans quelle démocratie sommes-nous ?

Source: l’inter de bamako

 

MaliwebMaliweb Malijet MaliactuPolitique
L’ancienne chef de cabinet du président de l’Assemblée nationale, a été éjectée de son fauteuil par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, alors président de l’Assemblée nationale. Le salaire mensuel de l’ancien chef de cabinet continue à être versé dans son compte bancaire. Cette dernière n’est pas n’importe qui,...