C’est désormais officiel : le gouvernement Boubou-I a failli connaître sa première grosse défection. En effet, le tout nouveau ministre de l’Intégration africaine, non moins secrétaire général du parti au pouvoir, Me Baber Gano, ne veut pas du département à lui confié par le président de la République.

Dès sa nomination, dimanche 5 mai, il a qualifié, en présence de proches, cette décision présidentielle d’insulte à l’endroit du parti au pourvoir. Le parti qui, selon lui, a permis à IBK d’accéder au pouvoir et l’a sorti des griffes de Soumeylou Boubèye Maïga. Jusqu’au moment où nous bouclions, mercredi, Me Baber Gano n’avait pas encore effectué sa passation, donc avait refusé de prendre fonction. Cela, malgré les médiations dont on attend les résultats.

Source: Le Reporter

MaliwebMali actuMaliweb Malijet Maliactumaliweb netPolitique
C’est désormais officiel : le gouvernement Boubou-I a failli connaître sa première grosse défection. En effet, le tout nouveau ministre de l’Intégration africaine, non moins secrétaire général du parti au pouvoir, Me Baber Gano, ne veut pas du département à lui confié par le président de la République. Dès sa...