Des élus français ont organisé, le jeudi 6 février 2020, à la place d’Armes de Kati, une cérémonie de dépôt de gerbe de fleurs en hommage aux soldats français et maliens tombés sur le champ de bataille. Ils se sont inclinés devant la mémoire des héros des deux pays et ont témoigné ainsi au peuple malien la solidarité des Français résidant au Mali. Selon l’adjointe au maire de Montreuil (France), Djènèba Keïta, cette relation date depuis des décennies.

 

Elle a affirmé que ce dépôt de gerbe de fleurs est un devoir pour les élus français, avant d’affirmer que la France n’est pas un ennemi du Mali. L’ennemi commun des deux pays est le terrorisme, a-t-elle clamé.
Le président du groupe d’amitié France-Mali à l’Assemblée nationale, M. Nikolas Démoulin, a déclaré que cette initiative est très salutaire. Selon lui, depuis deux ans, il échange avec les Maliens et la diaspora présente en France. Il a demandé aux médias de faire preuve de professionnalisme dans la publication des informations. C’est le moment de préserver l’unité des deux parties et de combattre la propagande ennemie, a-t-il conclu.

EchosMédias

MaliwebPolitique
Des élus français ont organisé, le jeudi 6 février 2020, à la place d’Armes de Kati, une cérémonie de dépôt de gerbe de fleurs en hommage aux soldats français et maliens tombés sur le champ de bataille. Ils se sont inclinés devant la mémoire des héros des deux pays...