Bamako, 22 fév (AMAP) Le Premier ministre malien, Moctar Ouane est, de nouveau, devant le Conseil national de Transition, lundi, pour répondre aux préoccupations et recueillir les suggestions des membres du Conseil national de la Transition (CNT) qui fait office de parlement pendant la période transitoire.

Moctar Ouane a présenté le plan d’action de la feuille de route de la Transition, vendredi dernier.

Plusieurs membres du CNT se sont succédé au pupitre, depuis le début des débats cette matinée. Les membres du CNT interrogent le chef du gouvernement et lui font des suggestions sur les différents axes du plan d’action de la feuille de route du gouvernement de Transition.

Pour la première phase de la session dédiée aux commentaires des conseillers, une large palette de questions est abordée sur divers sujets. La problématique de la carte Nina pour les Maliens établis l’étranger, la question de l’Education, les problèmes du secteur de la santé, l’application de l’Accord de paix signé à Alger et à Bamako sont, entre autres, sujets qui reviennent dans les questions posées au Premier ministre par les membres du CNT.

Les différentes interventions des conseillers ressemblent, dans une certaine mesure, à des plaidoiries suivant les sensibilités des intervenants. Aboubacar Sidick Fomba est revenu, entre autres, sur l’application de l’accord d’Alger, la démolition des occupations illicites de la zone aéroportuaire et les reformes du système de santé.

L’artiste Salif Keita a posé des questions sur la situation des enfants de la rue, la sécurité des personnes souffrant d’albinisme en période d’élections. Adama Fomba des syndicats de l’éducation, a évoqué le moratoire que le gouvernement entend proposer aux partenaires sociaux de l’éducation et les réformes du système de l’éducation.

Dramane Alou Koné des faitières de la presse, a pose, de son côté, des questions relatives à l’aide à la presse, la loi sur l’accès à l’information pour les journalistes et la dépénalisation des délits de presse.

Les débats en cours se poursuivent encore dans l’après-midi. Ils seront suivis par la réaction du chef du gouvernement aux différentes questions des conseillers du CNT.

MT/MD (AMAP)

MaliwebPolitique
Bamako, 22 fév (AMAP) Le Premier ministre malien, Moctar Ouane est, de nouveau, devant le Conseil national de Transition, lundi, pour répondre aux préoccupations et recueillir les suggestions des membres du Conseil national de la Transition (CNT) qui fait office de parlement pendant la période transitoire. Moctar Ouane a présenté le...