Au Mali, le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga est arrivé, ce dimanche 11 février, à Mopti. Il s’agit de sa première visite à l’intérieur du pays, depuis sa nomination. La sécurité est à la une de ses entretiens avec les responsables locaux.

A Mopti, le Premier ministre malien a annoncé le début de l’opération de sécurisation de la région centre. De gros moyens ont été mobilisés. En hommes, il y aura, à terme, environ 4 000 hommes. Il y aura également du matériel et dès la semaine prochaine, d’autres moyens financiers et militaires seront mis à disposition.

« Nous allons traquer, sans concessions, l’ennemi », a martelé Soumeylou Boubèye Maïga, devant les cadres. Pour lui, dans la foulée, le redéploiement de l‘administration malienne est aussi prévu. Les sous-préfets seront notamment nommés.

Des mesures plutôt bien accueillies par les populations qui ont tout de suite surnommé le Premier ministre « Monsieur solution ».

Pour une paix durable, le gouvernement malien va, parallèlement, tendre la main aux jeunes qui sont membres de groupes armés extrémistes si, bien sûr, « ils n’ont pas de sang sur les mains », a expliqué Soumeylou Boubèye Maïga.

Sur place, il a annoncé deux autres nouvelles. D’abord, une aide d’urgence aux populations en insécurité alimentaire et ensuite, le rétablissement de l’électricité à la mairie de Mopti, plongée depuis six mois dans le noir pour non payement d’une facture d’électricité d’un montant de 198 millions de FCFA .

RFI

MaliwebmaliwebPolitique
Au Mali, le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga est arrivé, ce dimanche 11 février, à Mopti. Il s’agit de sa première visite à l’intérieur du pays, depuis sa nomination. La sécurité est à la une de ses entretiens avec les responsables locaux. A Mopti, le Premier ministre malien a annoncé...