La vague d’arrestation continue dans le rang des leaders du M5 RFP après les actes de vandalisme survenus hier à l’assemblée nationale et à l’ORTM.
Après Nouhoum Sarr du parti FAD, Clément Dembélé et Ben le cerveau de kati, cet après-midi ce fut le tour de Choguel Kokala Maiga et Mountaga Tall au siège du chef de fil de l’opposition au cours d’une réunion.

 

Arestations pour certains, enlèvement pour d’autres, par ces actes, le pouvoir est entrain d’isoler le trait de briser la colonne vertébrale du mouvement M5-RFP qui sera considérablement affaibli en l’absence des leaders.
Même si pour le moment le cas Cheick Oumar Cissoko a été dementi par son entourage, tout laisse à penser que la nuit va etre encore longue à Bamako.

Mohamed Kanouté

Mali24

MaliwebPolitique
La vague d’arrestation continue dans le rang des leaders du M5 RFP après les actes de vandalisme survenus hier à l’assemblée nationale et à l’ORTM. Après Nouhoum Sarr du parti FAD, Clément Dembélé et Ben le cerveau de kati, cet après-midi ce fut le tour de Choguel Kokala Maiga et...