La coalition d’opposants au Mali M5-RFP «exige plus que jamais» la démission du président Ibrahim Boubacar Keïta, a-t-elle indiqué mardi 28 juillet dans un communiqué, au lendemain de l’adoption d’un plan de sortie crise au Mali par un sommet extraordinaire de l’Afrique de l’Ouest qui prévoit son maintien au pouvoir.

«Le M5-RFP, réaffirmant sa détermination à mener son combat pour sauver le Mali menacé de disparition en tant qu’Etat, Nation, Démocratie et République laïque, exige plus que jamais la démission de M. Ibrahim Boubacar Keïta et de son régime qui portent l’entière responsabilité de cette sinistre perspective pour notre pays», indique le mouvement qui mène depuis juin la contestation.

 Le Figaro avec AFP

MaliwebPolitique
La coalition d'opposants au Mali M5-RFP «exige plus que jamais» la démission du président Ibrahim Boubacar Keïta, a-t-elle indiqué mardi 28 juillet dans un communiqué, au lendemain de l'adoption d'un plan de sortie crise au Mali par un sommet extraordinaire de l'Afrique de l'Ouest qui prévoit son maintien au...