Selon le journal le Figaro du Mali, Oui. L’ancien Malick Coulibaly a effectivement dit non à Kati. Lisez plutôt…

 

Coup de tonnerre à Kati : Malick Coulibaly désiste à l’appel du CNSP

La mise en place du gouvernement est accélérée depuis la désignation du Premier Ministre Moctar Ouane. Dans la forme, il est d’usage que le choix des membres du gouvernement se fasse sur proposition du PM. Mais visiblement,  les choses ne sont pas encore huilées au niveau de l’exécutif.

A Kati, l’effectivité du pouvoir n’a pas diminué. Des sources que nous avons sondées, il ressort que l’ex ministre de la justice, Me Malick Coulibaly aurait refusé́ de répondre à la convocation du colonel Assimi Goita.

Le vice-président de la transition l’aurait invité ce 28 septembre 2020 pour peut-être le sonder et avoir des échanges approfondis sur des dossiers à la justice.

Mais les principes de l’ancien garde des sceaux est clair. Il ne voudrait pas passer comme une marionnette aux mains de ceux qui ont désigné, dans une certaine confusion, Président et Premier Ministre de la transition. Pour tenter de trouver une piste, Mahamoud Dicko, poursuit notre source, aurait convoqué Malick Coulibaly pour s’entretenir avec lui.

Rappelons que Malick Coulibaly avait refusé d’être reconduit sous lBK qui ne lui avait pas laissé les mains libres malgré ses discours de promotion d’une justice indépendante. Malick Coulibaly connaît les enjeux et tous les schémas tracés par des conseillers occultes.

Djeliba 24

MaliwebPolitique
Selon le journal le Figaro du Mali, Oui. L’ancien Malick Coulibaly a effectivement dit non à Kati. Lisez plutôt…   Coup de tonnerre à Kati : Malick Coulibaly désiste à l’appel du CNSP La mise en place du gouvernement est accélérée depuis la désignation du Premier Ministre Moctar Ouane. Dans la forme,...