Quand la composition du gouvernement a été rendue publique, le 5 mai 2019, les Maliens étaient partagés entre les sentiments de surprise et de colère.

Surprise, par le fait que les grands ténors de la classe politique ou leurs représentants n’y figuraient pas, mais aussi et surtout, colère, quand ils ont constaté le nombre pléthorique de ministres et le cumul par le Premier ministre de deux postes stratégiques du gouvernement : la Primature et le ministère de l’Economie et des Finances. Ce qui cache mal certaines intentions, ne saurait laisser indifférents certains observateurs.

Source: Le Reporter

MaliwebmaliwebMaliweb Malijet MaliactuPolitique
Quand la composition du gouvernement a été rendue publique, le 5 mai 2019, les Maliens étaient partagés entre les sentiments de surprise et de colère. Surprise, par le fait que les grands ténors de la classe politique ou leurs représentants n’y figuraient pas, mais aussi et surtout, colère, quand ils...