Une conférence d’entente nationale se tiendra du 27 mars au 2 avril prochains au Mali, selon un communiqué publié ce samedi à l’issue d’un conseil des ministres extraordinaire présidé par le président malien Ibrahim Boubacar Keïta.

modibo keita premier ministre chef gouvernement ibrahim boubacar keita president ibk baba akhib haidara mediateur republique

Conformément à l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger, la conférence d’entente nationale “permettra d’approfondir les débats sur les causes profondes du conflit [dans le nord du pays] et d’élaborer une charte pour la paix, l’unité et la réconciliation nationale sur une base consensuelle”. Elle regroupera 300 participants venus des régions, du district de Bamako et de la diaspora malienne, précise le texte.

Le président de la commission préparatoire de la conférence, Baba Akhib Haïdara, médiateur de la République, a notamment rencontré les signataires de l’Accord de paix, les présidents des institutions de la République et des autorités administratives indépendantes, les anciens Premiers ministres et les représentants d’organisations et associations confessionnelles, de partis politiques, d’organisations syndicales, de notabilités, de groupements de femmes et de jeunes, de la diaspora, de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) et du Comité de suivi de l’Accord, indique le texte.

Ces consultations ont “révélé une large adhésion des forces vives de la nation à la tenue de la Conférence d’entente nationale qui sera organisée autour de trois grands thèmes : la paix, l’unité et la réconciliation nationale”, conclut le communiqué.

Source: Xinhua

MaliwebPolitiqueSociété
Une conférence d’entente nationale se tiendra du 27 mars au 2 avril prochains au Mali, selon un communiqué publié ce samedi à l’issue d’un conseil des ministres extraordinaire présidé par le président malien Ibrahim Boubacar Keïta. Conformément à l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus...