Personne n’a le monopole de la politique. Mais l’ex-Premier Ministre Soumeylou Boubèye Maïga reste un homme d’Etat, fort, méritant toutes ces appellations: « Le Tigre », « Le hérisson », « Le Stratège » ou encore « La Digue ». « Votre adversaire (SBM) est le Chef d’État aux prochaines élections », a révélé l’ancien Président qui conseilla à l’opposant : « Faites équipe avec lui serait l’idéal…» Ce dernier fera plus tard son entrée au gouvernement.

 

Les choses sont allées très vite après de multiples échecs de renverser le gouvernement du Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga. Ayant mordu la poussière devant le candidat Ibrahim Boubacar Kéita aux élections présidentielles de juillet-août 2018, et surtout devant Soumeylou Boubèye Maïga, alors Premier Ministre et Chef du Gouvernement, l’opposition politique malienne, conduite par l’honorable Soumaïla Cissé, était en situation inconfortable.

Tous les meetings, marches, sit-in et conférences de presse de dénonciations ou de protestations des résultats des urnes n’ont pas eu d’effets escomptés. IBK rempile pour un second mandat. Cinq ans encore dans la galère politique, c’est trop pour les partis politiques satellites de l’URD, tous réunis au sein du FSD.

Ainsi nous est-il revenu que c’est sur conseil d’un ancien Président de la République du Mali que son interlocuteur surnommé «Sorcier » (surnom politique), alors figure emblématique de la contestation au sein du FSD, s’est désolidarisé de ses amis de l’opposition pour faire son entrée au gouvernement.

En entretien avec le «Sorcier » avant son entrée au Gouvernement en Mars dernier, l’ancien Président lui conseillait : ‘’Il est temps que tu te retires de ces théâtres, ne te ridiculise pas, vous ne pouvez pas gagner contre lui (SBM), je le connais. Ton camarade (Soumaïla Cissé) est fini politiquement, il faut qu’il accepte la réélection d’Ibrahim, ce qu’il a eu était sa chance. Il fera mieux de passer à autre chose. Fais en sorte d’être dans le gouvernement et sert ton pays, quand tu peux encore, car, c’est bientôt fini … ’’.

La réponse du ‘’Sorcier’’ fut un niet : ‘’Je vous comprends Monsieur le Président, pour le Gouvernement, ça ne sera possible tant qu’il (SBM) est là. «

Toutefois, l’ancien Président ne s’est pas arrêté là. » En tout cas, c’est mieux pour vous d’arrêter de vous ridiculiser « , a-t-il conseillé au « Sorcier ».

Soudain, son téléphone satellitaire sonne, présente ses excuses et s’isole dans son bureau, où il fait à peu près sept (07) minutes. Puis, il poursuit en disant : « Moi, à la place de vos adversaires, c’est les mêmes méthodes… Faites la politique comme elle se doit. En politique, il est impératif d’avoir le contrôle de son égo. Vous vous trompez de rôle, vous jouez le rôle de la jeunesse. A ce rythme, avec une analyse politique, votre adversaire (SBM) est le Chef d’État aux prochaines élections. Faites équipe avec lui serait l’idéal, c’est un faiseur, il ne perd jamais ».

Quelques mois suivant, voilà l’emblématique opposant se retrouve à la tête d’un ministère de souveraineté. Mais, malgré lui ?

DACK

Icimali

MaliwebPolitique
Personne n’a le monopole de la politique. Mais l’ex-Premier Ministre Soumeylou Boubèye Maïga reste un homme d’Etat, fort, méritant toutes ces appellations: « Le Tigre », « Le hérisson », « Le Stratège » ou encore « La Digue ». « Votre adversaire (SBM) est le Chef d’État aux...