Un gouvernement restreint malien est formé ce lundi soir pour mettre en oeuvre les recommandations du Sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO sur la situation socio-politique au Mali, selon un décret présidentiel lu à la télévision nationale (ORTM).

Le nouveau gouvernement dirigé par le Premier ministre Dr. Boubou Cissé, est composés de six ministres, dont trois ont été reconduits à leurs postes, fait savoir le décret.

Seulement quelques heures après le Sommet extraordinaire de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) par visioconférence, le président Ibrahim Boubacar Kéita a déjà entamé la mise en oeuvre de ses recommandations.

Ce sommet, tenu ce lundi par visioconférence, a recommandé, entre autres, la démission immédiate des 31 députes dont l’élection est contestée, une recomposition de la Cour constitutionnelle conformément aux dispositions constitutionnelles du Mali, et la mise en place d’un gouvernement d’union nationale avec la participation de l’opposition et de la société civile.

Le sommet a aussi recommandé la mise en place d’un Comité de suivi de toutes les mesures à prendre avant le 31 juillet.

L’organisation sous-régionale a aussi annoncé la prochaine mise en place d’un « régime de sanctions contre ceux qui poseront des actes contraires au processus de normalisation de cette crise ».

Source: Agence de presse Xinhua
MaliwebPolitique
Un gouvernement restreint malien est formé ce lundi soir pour mettre en oeuvre les recommandations du Sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO sur la situation socio-politique au Mali, selon un décret présidentiel lu à la télévision nationale (ORTM). Le nouveau gouvernement dirigé par le Premier...