La délégation de la CEDEAO dirigée par l’ancien Président du Nigeria multiplie les rencontres. Après des échanges avec certains diplomates accrédités au Mali hier, Goodluck Jonathan a poursuivi les rencontres avec la junte et des forces vives du pays ce jeudi 24 septembre 2020. Objectif : faire le point d l’évolution de la situation au Mali. Cette visite intervient deux jours après la désignation du président de la transition.

La rencontre entre le médiateur de la CEDEAO et le comité national pour le Salut du peuple s’est déroulé ce matin à 8 heures au ministère de la défense. Selon une source proche du CNSP, les discussions ont porté sur les recommandations faites par l’Organisation ouest-africaine lors du mini-sommet à Accra, le 15 septembre dernier. D’autres sources rapportent que la question de la mise en place des autres organes de la transition ainsi que la situation des personnes arrêtées lors du coup d’État ont aussi été évoquées.
Goodluck Jonathan a ensuite rencontré le président de la transition, le colonel Bah N’Daw. Selon le programme, une rencontre avec les forces vives, notamment la société civile, est aussi prévu au cours de la soirée.

L’ancien Président du Nigeria devrait également prendre part à la cérémonie d’investiture du Président de la transition prévue ce vendredi 25 septembre à Bamako.L’émissaire de la CEDEAO a d’ailleurs déclaré « qu’il est possible que les sanctions de la CEDEAO contre le Mali soient levées, dès demain vendredi, c’est-à-dire après l’investiture du Président de la transition ».

Selon la cellule de communication du CNSP, le nouveau Président prêtera serment vendredi dans la matinée. Au cours de la cérémonie, Bah N’Daw sera décoré et recevra ses attributs de chef d’Etat.  «Le médiateur de la CEDEAO qui a annoncé la possibilité de lever les sanctions contre le Mali ce même vendredi pourrait participer à cette prestation de serment», affirme Commandant Baba Cissé, chef de la cellule de communication du CNSP.

 

Source: studiotamani

MaliwebPolitique
La délégation de la CEDEAO dirigée par l'ancien Président du Nigeria multiplie les rencontres. Après des échanges avec certains diplomates accrédités au Mali hier, Goodluck Jonathan a poursuivi les rencontres avec la junte et des forces vives du pays ce jeudi 24 septembre 2020. Objectif : faire le point...